DU CÔTÉ DE LA PSYCHOLOGIE

Nous sommes toujours profondément touchés lorsque notre médecin nous diagnostique une maladie incurable comme le diabète… Nous savons que notre vie va changer et cela peut-être effrayant et stressant. Il est essentiel de se prendre en main psychologiquement et d’adopter une hygiène de vie saine sans pour autant se sentir Lésé. Avoir une bonne hygiène de vie devrait être envisagée comme une source de satisfaction pour corps et l’esprit qui aura impact positif sur votre état de santé.

 

Le diabète et moi

Il faut savoir que le diabète ne se guérit pas, mais nous pouvons vivre longtemps avec le diabète en le gérant et en évitant ses complications.Je prends mon diabète très au sérieux pour vivre en forme et en meilleure santé, afin de vivre plus longtemps et le plus naturellement possible. Je gère mon diabète pour éviter les complications associées au diabète mal régulé (douleurs aux extrémités, problèmes de vue, problèmes d’érection, fatigue et somnolence, etc.). Ce n’est pas le diabète qui est le problème, mais la façon de le contrôler et de le gérer. J’ai une hygiène de vie saine, une activité physique quotidienne et j’ai perdu ma surcharge pondérale (10kg) dès les premiers mois de mon diagnostique.

 

Le changement, c’est pour maintenant

Les médecins et diabétologues préconisent un changement radical dans sa façon de vivre et de se nourrir. Tout d’abord modifier son hygiène de vie, changer ses réflexes alimentaires et avoir une activité physique. La pratique régulière d’un sport aussi simple que la marche à pied est nécessaire et vital.
Retrouver une alimentation saine et équilibrée, manger de tout en quantité réduite et supprimer les sucres rapides. Il est nécessaire de bannir les sucreries en tous genres, les sodas sucrés, les bières etc.
Manger à heures fixes en respectant le nombre de trois repas par jour. Les diabétiques doivent porter une attention particulière à leur santé en général, pas uniquement chez son médecin mais aussi des contrôles réguliers chez le dentiste car les diabétiques sont plus sensibles aux infections et aux maladies parodontales.

 

Le stress et le diabète

Une demande d’adaptation à une nouvelle situation engendre du stress :
Votre organisme a des habitudes de comportements physiques et alimentaires. Le fait de devoir bouleverser ces habitudes engendre un stress nouveau, qu’il vous faut gérer. Le stress a un impact négatif sur le diabète et sur les maladies en général.
Changements d’habitudes et adaptations physiques, sportives, alimentaires doivent se gérer au quotidien. A situations nouvelles, nouveaux comportements nécessaires. L’intervention d’un psychologue peut vous être très utile et parfois même nécessaire. Depuis quelques années, de plus en plus de psychologues proposent des séances de relaxations qui s’avèrent très efficaces pour relâcher la pression et le stress. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. Lorsqu’elles sont stressées et fatiguées (cela va souvent de pair), certaines personnes compensent par des grignotages et des excès alimentaires ce qui a évidemment un effet agravant sur le diabète. Afin d’éviter ce type de comportement, un suivi thérapeutique et psychologique peu s’avérer être une aide précieuse.

 

Comment évitez le stress et les angoisses au quotidien

Déstressez vous par des méthodes de relaxation régulière : Le yoga est une discipline qui allie l’activité physique en douceur et la relaxation. Il favorise à la fois la concentration et la méditation.
Il n’est pas nécessaire d’être souple ou sportif, il s’adresse à tous. Vous avez juste besoin de le pratiquer avec régularité. De surcroît, le yoga remodèle votre silhouette et les résultats sont assez rapides. Pour les diabétiques qui sont souvent en surpoids, c’est aussi la possibilité de vous sentir mieux dans votre peau.
Le diabète ne sera pas une fatalité, faîtes le plein de bonnes intentions et combattez le par une nouvelle vie plus saine sportivement et par une alimentation réglée. Discutez de votre diabète avec d’autres personnes qui vivent les mêmes situations. Échangez, partagez vos réflexions et n’hésitez pas à poser des questions, même les plus désuètes.
Enfin, procurez vous différents livres sur le sujet. Améliorez vos connaissances dans ce domaine. Soyez au top de l’information, tenez-vous au courant des dernières recherches et études sur le sujet. Devenez un combattant de cette maladie.

 

Après le «choc» du Diagnostique

Vous avez appris que vous étiez diabétique, c’est un véritable choc !, il falloir vivre avec votre diabète. Rapidement vous apprendrez à connaître et à vivre avec cet intrus, et à surtout le combattre au quotidien.

 

L’acceptation

Vous avez rencontré votre médecin, et après examen, il vous annonce votre diabète. Angoisse, questionnement et autre stress viennent alors «polluer» votre vie. Après une période d’incompréhension, car vous ne ressentez aucune douleur, sauf une soif importante et une envie d’uriner fréquente, vient ensuite une sorte de lassitude entrecoupée de révolte, et enfin d’acceptation. Puis pour la plus part des patients, c’est le combat permanent contre cette maladie sournoise et insidieuse.
Il est important d’être parfaitement informé, sur le diabète, ses effets et les conséquences sur votre future vie.

 

Vivre avec un ou une diabétique

Lorsqu’un proche, mari, femme ou enfant vous informe de son diabète, c’est également un véritable «choc» pour l’entourage.
Selon les liens qui les lient aux diabétiques, les non diabétiques devront faire preuve de soutient moral, psychique autant dans les faits que dans les rapports du quotidien. Les non diabétiques doivent sans cesse rappeler l’importance des régimes alimentaires et activités physiques à suivre. Ils peuvent également y participer, cela peut être préventif, mais de toutes façons, toujours bénéfiques.

 

Changement et responsabilité

Définir le changement, c’est partir en «guerre» contre le diabète, c’est également accepter les règles et les contraintes alimentaires, sportives.
Certaines contraintes comme arrêter de fumer, ne plus manger de sucreries, suivre un programme sportif peut vous paraître difficile, mais ces changements sont indispensables pour réussir votre nouvelle vie de diabétique.

D.R Kris Hengleberg
Source : M. Aras – Plein Soleil –
Centre français de Diabétologie – Wikii.fr.

 

psycho2

> Les risques et les conséquences sur votre santé

Sans vouloir jouer les pessimistes, si vous ne respectez pas les nouvelles règles pour combattre cette maladie, vous risquez :

Des troubles de la vue, pouvant aller jusqu’à la perte de la vision.

De problèmes de circulation sanguine des membres inférieurs, pouvant aller jusqu’à l’amputation d’un pied ou d’une jambe.

Des problèmes rénaux, pouvant aller jusqu’à l’obligation de la dialyse régulière.

De graves problèmes cardio- vasculaires : AVC, infarctus, embolie, arrêt cardiaque, hyper tension, cholestérol…

Des dysfonctionnements érectiles chez l’homme et mycoses et infections urinaires chez la femme. Ce sont des conséquences extrêmement graves pour votre santé.

Le diabète est une terrible maladie qui peut et doit être parfaitement gérée. Vous pouvez vivre «vieux» avec un diabète équilibré.

Tags: diabète, psychologie, risque et conséquence, stress Categories: PSYCHOLOGIE
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

adipiscing Donec leo venenatis ipsum quis