SPORT ET PSYCHOLOGIE

L’offre sportive n’est plus adaptée
à notre 
mode de vie

 

Le diabétique à une obligation sportive quotidienne. Le rôle du sport est tout aussi important que la médication. Selon le rapport Eurobaromètre, 59% de la population européenne ne fait pas assez de sport. En France, la première activité plébiscitée est la télévision et en second la navigation sur internet. Le sport ne vient malheureusement qu’à la huitième position… Pourquoi ?

 

Les principales motivations de la pratique sportive

Le marché du sport et de la pratique sportive est en pleine évolution. Nous notons par exemple une nette diminution (environ 20%) des activités libres en plein air, comme le vélo ou la course à pied. En revanche, les activités encadrées, par exemple dans des centres de fitness ou dans des clubs de sport, sont en augmentation. En effet, les pratiquants souhaitent de plus en plus être accompagnés dans des structures aménagées avec des professionnels. Ils y trouvent des conseils avisés et sont stimulés par l’effet de groupe.

Même si la tendance de la pratique sportive est à la hausse ces dix dernières années, cela reste insuffisant lorsqu’on connaît les risques pour la santé liés au manque d’activité physique. Le manque de sport serait ainsi responsable de 10% des décès dans le monde, de la stagnation de l’allongement de la vie pour les prochaines générations et d’un coût de santé supplémentaire entre une personne active et une personne sédentaire de 250€ par personne et par an, soit une dépense de 6 milliards d’euros pour l’assurance maladie française par an.

Pour 62% de la population européenne, prendre soin de sa santé est citée comme la motivation principale. L’intérêt de pratiquer une activité physique pour des raisons de santé semble donc une motivation très répandue, bien avant des considérations comme la ligne, la relaxation, la beauté ou encore l’envie de faire des rencontres. Dans une société où les individus sont de plus en plus stressés et vivent de plus en plus vieux, le sport apparaît donc comme un exutoire et un moyen de mieux vieillir. Alors, pourquoi ne pratiquons-nous pas plus de sport ?

 

Les freins à la pratique

La sédentarisation a profondément bouleversé notre société. Les contraintes professionnelles, scolaires ou familiales, les difficultés à libérer du temps pour soi sont autant de raisons qui dissuadent un grand nombre de personnes de pratiquer une activité sportive.

L’entrée dans la vie active marque un radical bouleversement dans la manière de pratiquer du sport et de gérer son temps. Le manque de temps et le manque de motivation sont les premiers freins cités et sonnent d’autant plus fort qu’ils sont à mettre en parallèle du temps passé devant la télévision, en constante augmentation.

Les freins cités masquent en fait une toute autre réalité : la population française est insatisfaite de l’offre sportive proposée. L’offre sportive n’est plus adaptée à notre mode de vie. L’offre actuelle doit évoluer, d’une pratique encadrée dans des structures majoritairement publiques très contraignantes, à une offre garantissant la liberté, la praticité et un large choix d’activités sportives.

 

Les solutions possibles

Pour faire face au manque de sport de ses habitants, les états membres de l’OMS ont engagé des mesures. Ils prévoient à l’horizon 2025 de réduire de 10% la sédentarité, notamment en veillant à sensibiliser les populations. Il faut promouvoir le sport au quotidien avec des campagnes de sensibilisation dans les lieux publics, les écoles et même les entreprises. Il faut rendre le transport actif accessible et sécurisé en créant de plus nombreuses pistes cyclables.

Mais c’est aussi aux entreprises de prendre le relais des instances publiques. Book&sport, plateforme de ventes d’activités sportives en ligne, s’est donné cette mission. La jeune start-up française n’a qu’un seul objectif : rendre le sport plus accessible. L’accès au sport est difficile en France en raison des fortes contraintes existantes. Le sportif doit souscrire à un abonnement annuel, prendre une licence sportive, se conformer à un planning prédéfini, ne pas être en déplacement… Book&sport s’attaque au marché des sportifs non licenciés, ceux qui ont du mal à trouver une activité, qui ne souhaitent pas s’engager ou qui ne peuvent pas se conformer à un planning prédéfini. Ceux qui sont toujours en déplacement et aussi ceux qui cherchent le meilleur rapport qualité prix. En bref, Book&sport simplifie l’accès au sport.

La société propose des offres à la carte et sans engagement, d’une séance aux illimités d’un mois, pour plus de 700 partenaires en Ile-de-France. Book&sport sera présent dans toute la France d’ici la fin de l’année 2016.

En savoir plus : www.booknsport.com

 
 
 
 

Tags: diabétique, sport, sport et diabèteCategories: PSYCHOLOGIE
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

cf893313ce8baa6e0b315bf50865edb15555