THÉS, DES TANINS BÉNÉFIQUES

Blancs, noirs, fumés, de saison, grands crus, mélanges parfumés… Il existe d’innombrables sortes de thés permettant de varier les plaisirs à l’infini. Une boisson santé qui tire ses bienfaits de ses tanins. Le thé trouve ses origines en Orient où, depuis des millénaires, il est connu pour ses vertus apaisantes du corps et de l’esprit.

 

La voie du thé

Les premières légendes contant la naissance du thé proviennent de Chine, du Japon et des Indes. Elles remontent, pour les plus anciennes, à 2737 ans avant J-C. Le thé devint l’un des piliers des cultures japonaise et chinoise. Plus qu’une simple boisson aux propriétés apaisantes, il faisait partie d’un rituel : la cérémonie du thé. On le buvait lors des moments de détente afin d’éliminer les tensions et on l’offrait  aux hôtes afin qu’ils puissent retrouver la force de l’harmonie et de la sérénité dans la Voie du Thé. Cette merveilleuse herbe ne gagna l’Europe qu’au début du XVIIème siècle. La compagnie des Indes Orientales l’introduisit d’abord en Hollande en 1610, puis en France en 1636 et en Angleterre en 1650.   Aujourd’hui encore, le thé a ses adeptes parmi les écrivains et les hygiénistes qui le préfèrent au café. Il évoque, le raffinement, la convivialité, l’esprit et la philosophie !

Ces dernières années, de nombreux travaux scientifiques ont montré les vertus préventives du thé dans plusieurs domaines de la santé en plus des propriétés stimulantes et diurétiques qu’on lui reconnaît depuis plusieurs siècles.

À l’origine des nombreux thés, il existe deux variétés principales de théiers: celle d’Assam en Inde et celle de Chine. Ce sont les terroirs appelés «jardins» qui donnent, aux différents thés, leurs parfums bien spécifiques. Ensuite, intervient la façon dont il est traité (fermentation, torréfaction, fumage…) après la récolte.

 

Vert ou noir ?

C’est la même plante (théacée) qui donne le thé vert et le thé noir. L’arbuste est maintenu par tailles successives à une hauteur de 1,20 m, pour constituer une «table de cueillette». Le thé vert provient des premières pousses ramassées. Elles sont torréfiées rapidement après la cueillette afin d’empêcher le processus de fermentation qui conduit au thé noir. Non fermenté, le thé vert est celui qui contient le plus de principes actifs.

 

Choisir

Préférer un thé en vrac ou en paquet, de préférence en feuilles entières ou brisées aux arômes plus délicats et plus doux. Le thé broyé est plus corsé.

S’il est conditionné en sachets, ceux-ci doivent être en gaze ou en mousseline et emballés individuellement afin que les arômes soient préservés.

Les thés cultivés en altitude (Darjeeling, Assam, High Grown, Yunnan…) sont de meilleure qualité que ceux issus de basse altitude.

Les thés fumés ou parfumés (bergamote, lotus) se boivent sans sucre. Le thé noir apprécie un nuage de lait ou une rondelle d’orange. Le thé vert se marie bien avec la menthe.

 

 

Tags: diabète, diabétiques, tanins, thé, thésCategories: VERTUS DES ALIMENTS
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

massa sit felis tristique porta. diam neque. efficitur. id