LES PLANTES QUI SOIGNENT : LE BASILIC

Il existe quantité de plantes bonnes aussi bien pour le goût que pour la santé. Mais connaissez-vous leur usage thérapeutique et celles que vous pouvez faire pousser sur votre balcon ou votre terrasse ? Dans ce numéro : Le Basilic

 

Savez-vous que le mot basilic vient du grec basileos et qu’il signifie «roi». Nous voilà donc bien en présence d’une plante royale, par son goût et ses utilisations. Jadis, le mot basilic désignait aussi un petit serpent légendaire, particulièrement méchant, issu d’un œuf de coq couvé par un crapaud…

 

Aspect

Il existe de nombreux cultivars de basilic, à petites ou grandes feuilles, à feuillage vert ou pourpre, lisse ou gaufré… Il y a vraiment le choix. En général, le basilic n’est pas très grand, bien qu’on en trouve certains qui mesurent jusqu’à un mètre.

Les feuilles sont souples et un peu velues, et les fleurs, qui naissent à l’extrémité des rameaux forment un épi pyramidal discret: ce n’est pas pour sa floraison qu’on aime le basilic.

Toutes les parties du basilic sont extraordinairement odorantes, et c’est même à son odeur riche et parfumée qu’on le reconnaît de loin !

 

Sur votre balcon

A partir de mai, vous pouvez acheter des pieds de basilic et les rempoter dans un pot de terre, dans un bon terreau ou de la terre de jardin enrichie de compost. Le basilic a besoin d’être arrosé, mais pas d’être noyé : l’excès d’eau lui est fatal. ous pouvez en couper les extrémités aux ciseaux pour votre usage familial, de nouvelles pousses se développeront à l’aisselle. Ne le tondez pas tout de même : si vous en utilisez beaucoup, prévoyez plusieurs plants.

L’automne venu, votre basilic va mourir. omme c’est une plante annuelle, il ne repartira pas de la souche. ttendez donc le printemps prochain pour tenter le semis en caissettes, au chaud, en mars, ou pour racheter quelques pieds.

 

Pour votre maison

Les insectes n’aiment pas du tout le basilic. ettez-en à votre fenêtre et les moustiques n’entreront pas, les fourmis non plus, quant aux mouches, elles entreront en léthargie en passant à proximité.

Au jardin, le basilic planté à proximité protège les tomates et les choux de leurs parasites.

A la cuisine, évidemment, le basilic est un aromate indispensable de la cuisine provençale. ans le Midi, on l’appelle pistou et il a donné son nom à une soupe. Il est bien meilleur frais que surgelé et il supporte mal la cuisson. ussi vaut-il mieux en couper quelques feuilles au jour le jour. Le basilic parfume merveilleusement les salades de tomates, et les crudités en général. Il aime aussi la ratatouille et les légumes mijotés. oupez-le aux ciseaux sur votre plat préparé, salade ou légumes chauds.

 

Et pour votre santé

Au fil des siècles, le basilic, originaire de l’Inde et connu en Europe depuis l’Antiquité, a connu aussi bien l’engouement que la crainte (il avait la réputation de porter malheur). Aujourd’hui, on sait qu’il est antidépresseur et antiseptique, tonique, fébrifuge, déstressant et anti-infectieux.

Une infusion de basilic calme le système nerveux, aide à dormir, soulage la migraine. En bain de bouche, il est antiseptique des aphtes. En teinture ou en sirop (le jus des feuilles mélangé avec du miel), il soulage la toux, la bronchite et autres affections respiratoires.

Piqué par une bestiole, un moustique, une abeille ? Prenez quelques feuilles de basilic et froissez-les sur la piqûre : les choses devraient très vite s’améliorer.

 

Tags: basilic, diabète, diabétique, plantes qui soignent Categories: VERTUS DES ALIMENTS
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis elit. Aliquam facilisis quis, Lorem