L’INSULINE À LA LOUPE

À quoi sert le sucre ? Quels sont les mécanismes mis en œuvre pour qu’il soit livré aux cellules de l’organisme, aux chambres de combustion où il sera transformé en énergie ? Qui règle le taux sanguin de glucose ?

 

Que se passe-t-il quand on manque d’insuline ?

Avec le cerveau, les muscles sont les plus grands consommateurs de sucre. Aussi, lorsqu’on fait du sport, qu’on brûle du sucre, devrait-on observer une chute de la glycémie. Il n’en est rien. Idem lorsqu’on mange. Le taux de sucre dans le sang devrait augmenter et pourtant il reste stable. Plusieurs mécanismes entrent en jeu pour maintenir l’équilibre du taux de sucre dans le sang. Il y a d’abord le foie, qui stocke le sucre sous forme de glycogène, en réservant l’équivalent d’environ un quart des besoins journaliers d’un être humain. Il le restitue en le laissant échapper à nouveau dans le sang quand le besoin s’en fait sentir. Puis il y a l’insuline qui, elle, permet au glucose de quitter le flot sanguin pour pénétrer dans les cellules. L’insuline est une clef qui livre au glucose un passage au travers des membranes cellulaires. Si jamais l’un de ces mécanismes se dérègle, c’est la panique. Si jamais les cellules n’ont plus assez de glucose pour se fournir en énergie, c’est l’hypoglycémie. Et si c’est l’insuline qui vient à manquer, nous nous retrouvons avec un excès de sucre dans le sang. C’est alors l’hyperglycémie, bien connue des diabétiques. Elle se caractérise par une fuite d’eau et de sucre dans les urines et une tension anormale du système circulatoire.

 

Quel est le rôle du pancréas ?

1869, c’est la première fois qu’on découvre la structure particulière de certains amas de cellules logées dans le pancréas. Le découvreur s’appelle Langerhans, et il ne sait pas pour le moment à quoi ces cellules peuvent bien servir.

1889, deux médecins, Minkowski et Von Mering, enlèvent le pancréas d’un chien. Il obtiennent un résultat étonnant : le chien urine sans arrêt. Ils viennent de créer un état diabétique sans le savoir.

1894, le même Dr Minkowski va plus loin : il enlève à nouveau le pancréas d’un chien mais cette fois il lui greffe un nouveau pancréas, celui d’un autre chien. Le chien meurt mais son état diabétique a disparu.

1905, la sécrétion des îlots que l’on attribue au Dr Langerhans est identifiée comme capable de supprimer les états diabétiques. Elle sera nommée par Meyer «l’insuline». Le pancréas est donc indispensable à l’assimilation des sucres par les voies digestives.

1923, un garçon de quatorze ans est atteint du diabète. Lors d’une crise qui aggravait dangereusement son état affaibli, un médecin, Dr Collip, décide lui injecter un extrait de pancréas de bœuf. Le garçon survit. Il ne mourra qu’à l’âge de vingt-neuf ans.

Ces diverses expériences ont aidé à mieux comprendre le rôle du pancréas. On sait aujourd’hui qu’il a deux fonctions principales. La première est de sécréter le suc pancréatique qui facilite la digestion des aliments dans l’intestin. La seconde est de sécréter des hormones qui iront dans le sang pour participer au métabolisme des glucides. Toutes ces hormones sont sécrétées par les îlots de «Langerhans» du pancréas. Le glucagon est sécrété par les cellules alpha, l’insuline par les cellules bêta, la somatostatine par les cellules D, le peptide pancréatique par les cellules PP. L’insuline, stockée dans les îlots de «Langerhans», est libérée quand les glucides sont déversés dans le sang après les repas ou quand le taux d’insuline passe au-dessous de son seuil d’équilibre.

 

RETROUVEZ LA SUITE (LES DIFFÉRENTS TYPES D’INSULINES, ETC) DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO 18 DE DIABÈTE MAGAZINE

 

Tags: diabète, glucose, insuline, sucres, taux sanguinCategories: SANTÉ
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam tristique risus. Phasellus pulvinar Curabitur