LES PLANTES QUI SOIGNENT : LA MÉLISSE

Il existe quantité de plantes bonnes aussi bien pour le goût que pour la santé. Mais connaissez-vous leur usage thérapeutique et celles que vous pouvez faire pousser sur votre balcon ou votre terrasse ?

 

Melissa officinalis, comme beaucoup de fleurs, est devenue un prénom, rejoignant au panthéon les «Marguerite» et les «Capucine». C’est une plante très ancienne, connue des Grecs qui savaient déjà employer ses bienfaits.

 

Aspect

La mélisse, le plus souvent d’ailleurs désignée sous son nom complet de mélisse officinale, ce qui montre bien ses qualités thérapeutiques, est une herbacée vivace qui atteint une soixantaine de centimètres de haut. es feuilles sont un peu gaufrées, crispées, d’un beau vert clair, et elle porte des petites fleurs qui attirent les abeilles. Du reste, le nom Mélissa signifie abeille, en grec, depuis l’Antiquité (et de nos jours, le nom n’a pas changé). La plante entière est d’ailleurs réputée avoir les mêmes propriétés que le miel. Les feuilles froissées dégagent une odeur citronnée et tonique.

 

Sur votre balcon

Un petit plant du commerce vous donnera bientôt une belle plante assez majestueuse, solide, jamais malade. Prévoyez-lui suffisamment de place et un arrosage régulièrement : elle n’aime pas avoir soif. Coupez régulièrement les extrémités des rameaux (pincement) pour lui éviter de devenir dégingandée.

Les fleurs de la mélisse, blanches et infiniment discrètes, produisent quantité de graines qui germent très facilement et vous pourriez bien retrouver de jeunes pieds de mélisse dans les pots voisins !

Profitez-en pour distribuer autour de vous cette plante bon enfant.

 

Pour votre maison

Comme ses voisines odorantes, la mélisse fraîche, avec son parfum de citron, décourage les moustiques qui fuient son odeur. Sa place va donc tout naturellement se trouvez sous vos fenêtres: même si elles sont grandes ouvertes, en été, les indésirables n’entreront pas.

Pour le reste, la mélisse est peu utilisée. On ne la voit pas en cuisine, car son odeur si caractéristique ne tient pas à la cuisson. Les feuilles fraîches ont néanmoins leur place dans les salades de fruits d’été.

La mélisse est principalement connue pour son emploi dans des «eaux de santé» et des liqueurs. Elle revendique sa place dans la célèbre Eau de Mélisse des Carmes Boyer, et elle apparaît dans la Chartreuse, par exemple.

 

Et pour votre santé

Ce sont les feuilles qui sont utilisées. Elles ont des actions diverses sur l’organisme : sédative, antistress, relaxante, digestive, antibactérienne, antiseptique. Rien que des qualités, donc.

Les feuilles fraîches en infusion sont utilisées en cas de nausée, de troubles digestif, de grippe ou de rhume. On peut aussi en faire des compresses qu’on applique sur les douleurs articulaires de la goutte.

On peut aussi en faire une pommade à appliquer sur les piqûres d’insectes.

 


L’alcool de mélisse

1 litre d’alcool à 45°
Une grosse poignée de feuilles de mélisse séchées
1 large bande de zeste de citron (environ 15 ou 20 g)
15 g de chacune des épices suivantes : graines de coriandre, muscade moulue, clous de girofle entiers, cannelle poudre ou bâtonnet.
Mélangez le tout, puis filtrez une quinzaine de jour plus tard. Mettez en bouteille.


 

Tags: digestion, Foie, Mélisse, nausées, plante qui soignentCategories: VERTUS DES ALIMENTS
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus Praesent libero ut facilisis Sed diam ante.