L’ALOE VERA : L’AMIE DE LA SANTÉ

Cette plante vivace aux longues feuilles charnues contient une sorte de gel connu depuis la nuit des temps pour ses multiples propriétés. Une plante extraordinairement riche en principes actifs que l’on retrouve dans de nombreux produits de soins et de bien-être !

 

L’aloe vera pousse naturellement dans les régions semi-désertiques, au sol sablonneux et calcaire et au climat chaud et sec. On la surnomme «Lys du désert». Comme toutes les plantes grasses, elle possède une énorme réserve d’eau dans ses feuilles lui permettant de survivre aux fortes températures. Il existe plus de 250 espèces d’aloès. Seules quelques-unes sont reconnues pour leurs vertus médicinales. La plus utilisée reste l’aloe vera (Aloe barbadensis) ou «aloe vrai», en raison de ses propriétés et surtout de sa facilité de mise en culture. Sa ressemblance avec un cactus (Cactacées) est trompeuse. En fait, il s’agit d’une Liliacée qui appartient à la même grande famille que l’ail, l’oignon et le lys !

 

Une renommée internationale

Originaire d’Afrique du Nord, l’aloe vera est connue dans le monde entier depuis l’Antiquité. Dans l’Égypte Antique, on la considérait comme la plante de l’immortalité. On l’a d’ailleurs retrouvée dans les cadeaux déposés dans les tombes des Pharaons. Les Belles d’autrefois l’utilisaient comme lait démaquillant pour enlever leur khôl et autres fards ou la mettaient dans leur bain pour adoucir leur peau. La plante s’est épandue en Europe au Moyen Âge puis à la Renaissance. Ce sont les moines Franciscains espagnols qui l’ont introduite dans le Nouveau Monde. De là, elle s’est propagée dans les Caraïbes, puis au Mexique et en Amérique du sud. Depuis une cinquantaine d’années, les recherches scientifiques dans le domaine de la phytothérapie ont confirmé ses vertus. En 1968, Bill Coats a découvert le moyen de stabiliser le gel d’aloès par un procédé parfaitement naturel. C’est cette méthode brevetée qui permet aujourd’hui de commercialiser l’aloe vera sous différentes formes : dentifrice, crème, shampooing, déodorant et autres produits d’hygiène corporelle mais également gel pur, jus, pulpe, ampoules ou gélules à avaler.

 

Santé : les principes actifs et les propriétés de l’aloe véra.

On trouve dans l’aloe vera environ 200 constituants dont des vitamines (A, B, C, E, choline…), des minéraux (calcium, chrome, cuivre, fer, magnésium, manganèse, zinc, potassium, phosphore, sodium), des acides aminés essentiels, des enzymes et des agents naturels tels que la saponine.
• La coupe transversale d’une feuille permet de distinguer, de l’extérieur vers l’intérieur : la cuticule, une couche épidermique, un derme cellulosique où circule une sève rouge brunâtre appelée «sang de l’aloès» et enfin au centre une pulpe épaisse, blanche et translucide, ayant une consistance gélatineuse de laquelle on extrait le jus.
• Si la sève comporte des substances irritantes, la pulpe fraîche (gel) est utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires, antibiotiques, cicatrisantes, adoucissantes et hydratantes. Elle est indiquée pour les peaux sèches et abîmées, en cas de crevasses, ampoules, irritations, petites plaies, brûlures solaires, piqûres d’insecte… Le jus, de par ses composants, est surtout revitalisant et drainant. Quant aux propriétés digestives et laxatives de la plante, elles sont davantage liées à la sève mais celle-ci doit être débarrassée de ses fibres irritantes pour être consommée.

 

Un aloe vera chez soi

Sous des climats tempérés à froids, on peut cultiver un aloe vera en pot et le garder sur le rebord d’une fenêtre en prenant soin de le rentrer avant les premiers frimas. Pour en extraire le gel, il suffit de trancher une des feuilles extérieures dans la longueur afin d’extraire la partie translucide. On l’écrase et on la mixe pour en obtenir le jus et éliminer les fibres. Le gel se garde quelques jours au frais, dans une boîte hermétique. Attention, l’aloe vera n’est pas comestible en l’état, il faut réserver la plante fraîche à un usage extérieur et se procurer des jus et autres produits à usage comestible en magasin diététique, parapharmacie ou pharmacie.

 

Le diabétique et l’aloe vera

Pour les soins des pieds, l’aloe vera est parfait. Le diabétique s’en servira pour les réhydrater, se soigner contre les crevasses et autres callosités.

 


> Remède naturel

En cas de coupures ou d’égratignures, faire une entaille en haut d’une feuille de l’aloès et laisser couler le gel directement sur la plaie après l’avoir désinfectée. Le gel va stopper l’écoulement de sang et favoriser la cicatrisation tandis que l’entaille formée sur la plante après le prélèvement, se cautérisera d’elle-même en quelques heures.


 

 

Tags: aloé vera, anti-inflamatoire, diabète, diabétique, vitaminesCategories: VERTUS DES ALIMENTS
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.