LE SÉLÉNIUM : UN OLIGO-ÉLÉMENT ESSENTIEL

Le sélénium est un oligo-élément essentiel qui est présent dans le pain, les céréales, le poisson, la volaille et la viande et qui joue un rôle fondamental dans de nombreuses fonctions métaboliques. Alors que la recherche démontre de plus en plus son importance dans la prévention de la maladie, il semble que son apport journalier ait plutôt tendance à baisser dans certaines parties du monde, ce qui en inquiète plus d’un.

 

Qu’est ce que le sélénium ?

Dans les années trente, les chercheurs ont découvert nombre de substances qui semblaient indispensables, utilisées en petites quantités, pour rester en bonne santé.

Les aliments ne contenaient que de très faibles quantités de ces éléments, c’est pourquoi ceux-ci furent baptisés «oligo-éléments» (oligo signifie peu en grec). Parmi ceux-ci, l’iode est bien connu. Une carence en iode peut occasionner des maladies de la thyroïde.

Le fer, le zinc, le cuivre, le magnésium, le cobalt et… le sélénium sont des oligo-éléments essentiels à notre équilibre.

Contrairement aux autres oligo-éléments, le sélénium n’a été découvert qu’en 1957, par le professeur Klaus Schwarz, qui l’a baptisé du nom de la déesse de la Lune et de la lumière, Sélène. Sans en connaître le fonctionnement exact, le professeur était pratiquement convaincu qu’il s’agissait d’une substance très importante pour notre organisme. Au départ, on ne connaissait du sélénium qu’un seul aspect: en grandes quantités, il provoque des symptômes d’empoisonnement. Ces vingt dernières années, le sélénium a éclairé les secteurs de la médecine et de l’alimentation d’une «lumière» nouvelle.

On sait à présent que le sélénium est un oligo-élément indispensable pour le bon fonctionnement de nombreux processus organiques.

 

Quelle est l’action du sélénium dans notre corps ?

Chaque cellule de notre corps est une petite usine biochimique. Des réactions chimiques impliquant l’oxygène y ont lieu en permanence, lors de la respiration, de la digestion et de la transformation des sucres et des graisses en énergie… Ces réactions chimiques doivent être contrôlées par des «catalyseurs». Ceux-ci veillent à ce que les réactions chimiques s’effectuent à temps, mais également à ce qu’elles diminuent ou s’arrêtent quand il le faut.

Ce sont les enzymes qui assument dans notre organisme la fonction de catalyseurs. Divers oligo-éléments peuvent faire partie de ces enzymes, en fonction des tâches spécifiques de celles-ci. Le sélénium fait partie de l’enzyme «glutathion péroxydase», qui joue un rôle important de nettoyage des déchets (radicaux libres) libérés lors de la combustion de l’oxygène (oxydation).

Ces substances luttent contre les radicaux libres et les suppriment de l’organisme: ce sont les antioxydants. Outre le sélénium, diverses vitamines sont également des antioxydants.

Si nous manquons de ces antioxydants, les cellules de notre corps se détruisent plus rapidement et doivent être remplacées plus tôt. À court ou à long terme, cette situation se manifeste par diverses maladies et un vieillissement prématuré.

 

Le sélénium alimentaire: suffisant ou non ?

Notre corps compte sur nous pour consommer suffisamment d’antioxydants (vitamines et minéraux) par le biais de notre alimentation, de sorte qu’il puisse alors supprimer les radicaux libres. Une bonne alimentation comportant suffisamment de légumes, de fruits, de céréales complètes et de poisson revêt donc une très grande importance pour que notre organisme puisse se défendre.

Des études indiquent que les quantités de sélénium présentes dans le sol varient fortement selon les régions du monde. Quand le sol contient peu de sélénium, les espèces végétales qui y sont cultivées sont également pauvres en sélénium. Les engrais artificiels et le traitement industriel des aliments réduisent encore les quantités de sélénium naturel.

Malheureusement, l’Europe occidentale est concernée par cette carence des sols, et même une alimentation équilibrée ne nous permet pas de bénéficier d’une quantité suffisante de sélénium.

selenium-3

Faut-il prendre un complément de sélénium ?

Les besoins en sélénium sont variables en fonction des individus. Les personnes qui ne consomment pas une alimentation variée risquent de manquer de sélénium.

Cette carence peut également être consécutive à des maladies chroniques, à des allergies, à la consommation d’aliments de faible valeur nutritionnelle, et à l’usage d’huiles végétales poly-insaturées. Ces huiles s’oxydent facilement dans l’organisme, ce qui libère davantage de radicaux libres.

Les femmes enceintes, ou celles qui allaitent leur enfant, ainsi que les personnes âgées, ont un besoin accru de sélénium et encourent un risque plus élevé de carence.

Mais il apparaît de plus en plus clairement, même pour le reste de la population, qu’il y a une différence entre un taux relativement bas d’antioxydants qui permet de prévenir une carence et un taux plus élevé qui offre une protection antioxydante optimale.

Pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 50 à 200 mcg de sélénium par jour constituent une dose sûre et suffisante. Or l’alimentation quotidienne moyenne ne peut en fournir une telle quantité.

Les médecins ont également découvert que dans bien des maladies, les patients présentent un taux réduit de sélénium sanguin. C’est le cas notamment pour les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les problèmes de fertilité, l’arthrite, le psoriasis, le sida…

Chez le diabétique, il est conseillé d’avoir un taux de sélénium bien équilibré, en prévention des maladies et complications cardiovasculaires, et pour aider à résoudre les troubles sexuels.

Enfin, les aliments pour animaux contiennent souvent un complément de sélénium, puisqu’il a été prouvé que cette substance, réduit le nombre de maladies également chez l’animal.

selenium-2

Le sélénium en complément alimentaire : chez votre pharmacien. Demandez conseil à votre médecin, ou à votre pharmacien. 
La dose idéale est de 50 à 200 mcg de sélénium au quotidien.

 


> Les compléments en sélénium

Différents laboratoires ont mis au point des compléments alimentaires permettant de combler les carences de l’organisme en sélénium. Ils sont disponibles en pharmacie où vous y recevrez  une information professionnelle et complète : 

• Sélénium + Zinc des laboratoires Pharma Nord.
• Sélénium plus,  laboratoires Gresval.


 

Tags: antioxydant, bien-être, fonction métabolique, le sélénium, oligo-élément, vieillissementCategories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.