LE POUVOIR DES PLANTES

03/01/2017 777 0 14

Le persil et la coriandre : Ils agrémentent les salade, les crudités et les plats auxquelles ils apportent une note de fraicheur et un «plus» de vitamines C. Associé à l’ail et au beurre ils assaisonnent les légumes vapeur et les grillades.

Le cerfeuil : Plus subtil que le persil, il est indispensable avec les poissons à chair fine auxquels il donne un gout incomparable. on le met volontiers dans les potages, les omelettes et jardinières.

La ciboulette : Son goût subtil d’ail, d’oignon et de poireaux se marie bien avec la tomate, les œufs et la salade. Elle agrémente les sauces, vinaigrette, ravigote, rémoulade et tartare. Ses brins servent à lier les aumônières.

L’aneth : Son gout anisé et mentholé se marie bien avec le fromage blanc, la feta et le poisson. Il sert aussi à parfumer le pain. On l’utilise dans les cuisines scandinave et allemande.

L’estragon : C’est le complice de la laitue, des œufs en gelée et des mayonnaises. Il s’associe merveilleusement bien à la crème fraiche et aux viandes blanches (poulet).

La menthe : Elle est indispensable en été pour parfumer les concombres au yaourt, le taboulé ou les salades de fruits. Les anglais la mettent dans les petits pois et les carottes et sont les spécialistes de la sauce au «mint». On l’utilise largement la menthe dans la cuisine asiatique en accompagnement des nems).

Le basilic : Ses substances aromatiques très parfumées se marient avec l’huile d’olive dans toutes les spécialités méditerranéens. Il est indispensable dans la salade de tomates à la mozzarella. Il s’associe aux légumes cuits, servis froids (aubergines, artichauts, haricots verts) mais aussi pates et riz à l’italienne.

L’Eucalyptus : L’Eucalyptus comporte plus de 500 espèces d’arbres et d’arbustes dont l’écorce est caduque. Le plus commun est l’Eucalyptus globulus, appelé aussi gommier bleu dont les étamines des fleurs sont blanches, le tronc est gris-bleu. Les feuilles initialement bleu-vert deviennent vertes. Ses feuilles ovales dégagent une odeur de Camphre. Cet arbre originaire d’Australie et de Tasmanie, peut atteindre jusqu’à 70 m de haut.
Propriétés Médicinales : On utilise principalement les feuilles et l’huile essentielle obtenue par distillation à la vapeur.

 

Plantes et Diabète

L’Eucalyptus, l’Aigremoine, le Genévrier, le Géranium, le Noyer, l’Oignon, les feuilles d’Olivier sont efficaces pour aider à la baisse du taux de sucre dans le sang.

Les beurres d’herbes

ils accompagnent les viandes et les poissons grillés, les papillotes ou les légumes vapeur. Ramollir du beurre, le fouetter avec le sel, poivre, jus de citron et herbes hachées (persil, aneth…) servir en noisettes.

Les plantes, version «Huile essentielle» ou «essence»

La plupart des plantes ont une version concentrée en huiles essentielles ou en essences pures jus, c’est le cas de la lavande par exemple, qui est une véritable source de bienfaits. Elle désodorise, elle purifie l’air, elle embaume maison et linge de maison, elle parfume votre bain, elle rehausse certaines préparations en cuisine, et surtout elle soigne et apaise.

 


> ZOOM SUR

Le tilleul : un vrai sédatif 

Sa famille : les tiliacées
Son nom savant : Tilia grandifolia (tilleul à grandes feuilles) ou Tilia argentea (tilleul argenté).
Ses noms populaires : Thé d’Europe, tillet.
Son look : bel arbre au tronc droit dont l’écorce lisse ses crevasses, portant des feuilles dentées en forme de cœur et des fleurs d’un blanc-jaune, groupées pair 7 ou 8 sur un pédoncule commun.
Parties utilisées : les petites boules qui sont les fruits.
Floraison : en Juin / Juillet
Parties utilisées : Aubier (2ème écorce) et fleurs.
Lieux de récolte : le tilleul pousse un peu partout en France.
Petite histoire : la région privilégiée du tilleul est le Sud-ouest et plus particulièrement Carpentras. 85% de la production de fleurs vient de cette région. La foire au tilleul ou se négocie une grande partie de nos infusions est une manifestation très pittoresque.
Ses vertus : antispasmodique et hypnotique léger : il calme la douleur et aide à mieux dormir. On l’utilise alors en infusion et en usage externe, en bain décoction. Adoucissante l’infusion de tilleul décongestionne la peau. On l’utilise en lotion pour le visage. L’aubier de tilleul est un hypotenseur et un antispasmodique des voies biliaires. Il permet de lutter contre les calculs biliaire et rénaux en agissant comme un draineur.
Tisane : Mettre une poignée de sommités fleuries dans un litre d’eau bouillante et laisser infuser 10 minutes.
Utilisation : Prendre régulièrement une infusion de tilleul pour lutter contre les insomnies, les stress, les états nerveux.

On trouve de l’extrait d’aubier de tilleul en solution buvable ou en gélule, seul ou associé à d’autres plantes (drainage hépato-biliaire).

 

Le basilic : à boire ou à manger

Sa famille : les labiées
Son nom savant : Ocimum basilicum
Ses noms populaires : Grande basilic, basilic romain, herbe royale, oranger des savetiers, pistou…
Son look : petite plante aromatique au tiges dressées en touffes, aux feuilles ovales, dentelées, vert foncé et aux fleurs rosées, disposées en épis tout le long de la tige.
Sa floraison : en été
Parties utilisées : sommités fleuries
Lieux de récolte : dans les régions méditerranéens. On le cultive abondamment dans le sud de la France mais on le trouve aussi à l’état sauvage en montagne ou en garrigue.
Petite histoire : le basilic est originaire de l’inde ou il était considéré comme une plante sacrée pour ses vertus protectrices contre les scorpions. Il était très connu dans l’Antiquité à Byzance, on le récoltait selon un rituel, avec une faucille, comme les Celtes ramassaient le gui. Pline le recommandait à l’époque contre l’épilepsie tandis que les Hébreux l’utilisaient pour ses vertus antispasmodiques. Durant le Moyen Age, le basilic était considéré comme une plante de sorcier qui pouvait se transformer en serpent.
Ses vertus : le basilic possède de multiples propriétés. En infusion, c’est :
un anti vomitif, un stomachique, un carminatif
un tranquillisant dans le cas ou on l’associe à la passiflore, au tilleul ou à l’aubépine
un désinfectant en usage externe dans les campagnes; ou on fait un cataplasme avec des feuilles de basilic pour calmer la douleur d’une piqûre d’insecte ou l’irritation provoquée par un coup de soleil.
Utilisation et indications : on le préconise pour lutter contre la dyspepsie, la gastrite, l’entérite, les vomissements, la constipation.
En cuisine : en Provence one le met à toutes les sauces, dans les plats il aide à la digestion.
Parmi les classiques : la soupe au pistou, le sorbet au basilic, la liqueur de basilic. on conserve les feuilles fraîches dans l’huile d’olive pour l’aromatiser.
Le Pesto, la version sauce à l’italienne à base de basilic bien connue pour la préparation de pâtes au pesto.

 

La lavande, les parfums du midi

Extrêmement aromatique, d’une belle couleur bleue ou mauve selon les variétés, la lavande est par excellence la plante des régions méditerranéennes. Décorative, parfumée, rustique, médicinale, mellifère (donnant du miel aux abeilles), elle offre de nombreux avantages.
Sous arbrisseau à feuilles persistantes, dentées de couleur vert clair, et aux fleurs à longs pédoncules disposés en épis, la lavande appartient à la famille des labiées. Elle fleurit de mai à juin et jusqu’en août, selon l’altitude et la variété.
Il existe de nombreuses espèces qui varient par la forme de leurs épis et de leur couleur.
Utilisation : en Provence, les épis sont récoltés par leur essence (espèces sélectionnées, le lavandin). Les champs de lavande sont exploités par les apiculteurs pour le miel.
Conseil de culture : Terrain : les lavandes poussent dans toutes sortes de terrains, mais elles préfèrent les sols calcaires, bien dégagés, exposés en plein soleil.
Entretien : les lavandes supportent la sécheresse. Dans ce cas, il faut sarcler assez souvent, s’il on veut faire une récolte.
En cas de sécheresse, les fleurs seront pauvres en nectar et donc moins visitées par les abeilles. Arroser peu.
Multiplication : par bouturage des rameaux lignifiés, à l’automne, après les récoltes ou au printemps.
Variété : Lavandula vera (ou lavande vraie) à donné son nom à la couleur lavande. Elle se reconnaît à ses tiges partant de la base. La maillette est une variété sélectionnée pour sa production aromatique. La vandula dentata, de couleur violet pourpre, fleurit plus tôt, en mai et juin.
Santé :
Dans le bain, quelques gouttes d’huile essentielles ou d’essence parfument un bain relaxant.
Contre les piqures ou morsures d’insectes, une friction avec une seule goutte d’essence de lavande suffit à stopper le mal.
Contre une forte tous, une friction avec une seule goutte d’essence de lavande, sur la poitrine du patient va contribuer à calmer la toux.

 

Où les trouver ?

Vous trouverez la plupart de plantes séchées, ces huiles, et ces essences chez votre herboriste ou tout simplement en pharmacie.


> La salade tonus

• Faites une sélection d’herbes et de plantes que vous appréciez. (60/70 g par personne environ) composée de Cerfeuil, persil plat, coriandre, fines herbes, ciboule, menthe verte, basilic, estragon… et quelques feuilles de salades classique, mâche, chicorée…
• Lavez les, égouttez les bien.
• Ciselez l’ensemble finement (0,5 à 1 cm)
• Hachez finement un oignon blanc et doux
• Préparez une vinaigrette à l’huile d’olive, au vinaigre balsamique, avec une demie C. à café de moutarde.
• Mélangez le tout en décorant avec 7/8 tomates cerise.
• Servir frais et rapidement pour éviter que les feuilles fanent.
Cette salade d’herbes, surprendra vos convives, mais sera tellement originale et goutteuse qu’elle les ravira. Excellente pour la santé.

Tags: huile essentielle, les plantes, médicinale, sédtifCategories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.