LE CHAMPAGNE : PETITS PLAISIRS EN BULLES

Lorsque les fêtes arrivent, il est parfois difficile de résister aux coupes de champagne que l’on nous met quasiment entre les mains.
Ça commence un peu avant les fêtes et cela se prolonge pendant le mois qui suit…autant dire que le champagne est omniprésent de décembre à février dans toute l’Europe ! Et c’est sans compter les desserts macérés dans le champagne… Pour les diabétiques qui ne sont pas sujets aux hypoglycémies sévères il est possible de consommer un peu d’alcool mais à condition de respecter certaines indications.

 

L’alcool n’est pas interdit aux diabétiques dont le diabète est bien équilibré, à condition de ne pas en abuser et d’observer certaines précautions. ll ne fera pas monter la glycémie postprandiale s’il est consommé pendant un repas. Cependant, il reste contre-indiqué en cas d’épisodes d’hypoglycémie fréquents, de taux de cholestérol élevé et de certaines complications (neuropathie, pancréatite…). Chacun doit gérer sa consommation en fonction de son type de diabète et de son état de santé.

 

Attention aux hypoglycémies

Lorsque l’on consomme de l’alcool, le foie tente prioritairement  de l’éliminer du sang en laissant de côté toutes ses autres activités, y compris le contrôle de la quantité de sucre qui circule dans le sang. Ainsi, le glucose (le sucre) habituellement libéré est «emprisonné» dans le foie, ce qui peut alors affecter le contrôle de la glycémie.

Pour prévenir le risque d’hypoglycémie du à l’alcool, il ne faut pas le consommez en dehors des repas. Prendre un verre au cours du repas ou à la fin, grâce à l’absorption des aliments et de leurs fibres, permet de ralentir le passage de l’alcool dans le sang. Dégustez votre champagne à petites gorgées…En outre, Il est recommandé de vérifier sa glycémie avant et après une consommation pour savoir s’il est nécessaire de prendre une collation. Il faut également savoir que l’alcool consommé le soir augmente le risque d’hypoglycémie jusqu’au lendemain midi. L’effet retard est augmenté si l’alcool a été consommé sans s’alimenter. Un contrôle nocturne s’impose. Enfin, l’alcool peut interagir avec certains médicaments anti-diabète et renforcer leur action en provoquant une hypoglycémie.

Conservez toujours avec vous des aliments riches en sucres et faciles à absorber. Ils vous seront très utiles pour traiter une hypoglycémie éventuelle.

 

Juste une coupe !

Source de sels minéraux et en composants organiques, le champagne est une boisson vivante qui a des effets digestifs et euphorisants, à condition d’être consommé avec parcimonie et au bon moment. Une coupe de champagne doux apporte environ 120 calories et 2,5 g de glucides. Du moins sucré au plus sucré la teneur en glucides, ou dosage, figure toujours sur l’étiquette !

 

Tags: champagne, diabète, diabétique, hypoglycémieCategories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

elementum Donec at vel, ut quis