LA VITAMINE D SOURCE DE BONNE SANTÉ

Le manque de vitamine D augmente les risques de complications qui peuvent enclencher notamment des cancers et amener au décès, selon une étude danoise qui fait appel à des marqueurs génétiques.Dans une étude récente, l’Université de Copenhague démontre que le manque de vitamine D dans le sang conduit à un risque de complications accrues, cancers et maladies chroniques.

Cette nouvelle étude suggère pour la première fois qu’il y a bien un lien de cause à effet entre des taux bas de vitamine D et les risques de cancers. Dans cette étude, les chercheurs considèrent un taux bas de vitamine D lorsqu’il est inférieur de 20 nmol/L (8 ng/mL) à la normale. La vitamine D est synthétisée par exposition au rayonnement UVB du soleil, mais cette synthèse n’est efficace qu’entre avril et octobre dans l’hémisphère nord. L’alimentation ne suffit pas à compenser les déficits de l hiver.

 

Les bienfaits santé de la vitamine D

Les résultats d’études indiquent que la carence en vitamine D pourrait contribuer à notre risque de souffrir de multiples maladies, notamment en matière de prévention. De plus, selon le Pr. Reinhold Vieth, (section recherche sur la vitamine D et professeur de nutrition) les cancers du colon et du rectum, du sein et de la prostate, ainsi que les maladies auto-immunes, telles que l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires et même la sclérose en plaques, sont associées à une carence en vitamine D. De plus, selon les résultats d’une étude révolutionnaire en matière de santé menée en Norvège et publiée dans la revue Cancer Causes and Controls, des taux élevés de vitamine D sont associés à des taux plus faibles de mortalité due au cancer du sein, du colon et de la prostate. Enfin, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue ‘’Archives of Internal Medicine’’, des taux élevés de vitamine ‘’D’’ sont associés à une diminution du taux de mortalité due aux maladies, toutes causes confondues.

 

Vitamine D : Bienfaits santé

Les aliments riches en vitamine D à consommer (avant les périodes de plein soleil). La recherche démontre qu’une alimentation riche en vitamine D peut vous aider à garder le moral avant la fin de l’hiver.  Voici les aliments riches en vitamine D que vous devriez ajouter à votre alimentation.

Nous savons tous que notre organisme a besoin de vitamine D et que cette hormone que l’on retrouve notamment dans l’alimentation et les suppléments est essentielle pour rester en bonne santé, mais on ignore trop souvent ses nombreux bienfaits santé.

 

Les meilleures sources de vitamine D

Le soleil est notre plus importante source de vitamine D, laquelle est produite dans la peau lors d’une exposition aux rayons UVB. Il suffit d’environ 20 minutes d’exposition sans protection durant l’été, lorsque l’indice ultraviolet est de 7 ou plus, pour produire 10 000 unités internationales (UI) chez une personne au teint clair, explique le Pr Reinhold Vieth. Cependant, les études n’ont pas encore permis de déterminer avec précision combien de temps on doit passer au soleil pour obtenir la quantité adéquate de vitamine D qui assurerait une pleine protection contre les maladies.

Cela varie certainement d’une personne à l’autre.  «Les peaux foncées produisent moins de vitamine D que les claires. En outre, avec l’âge, la production diminue».Ces résultats ne signifient pas que nous devions tous devenir des «adorateurs du soleil», surtout si on tient compte des risques associés aux coups de soleil et des questions pour lesquelles la science n’a toujours pas de réponse.

«Il n’existe absolument aucune preuve à l’effet que la vitamine D que l’on reçoit des rayons solaires diffère de celle que l’on tire d’un supplément alimentaire», précise le Pf. Reinhold Vieth,  qui recommande aux adultes de prendre un supplément de 1000 UI par jour et déconseille de passer plus de quelques minutes par jour sans protection solaire.

 

Les Français ont-ils une carence en vitamine D ?

Nous savons aussi que 10 à 15 % de la population souffre d’une carence en vitamine D selon le seuil approprié qui a été déterminé pour la santé. A la fin de l’hiver, ce chiffre peut atteindre 20%, et durant les 6 mois de printemps et d’été, le chiffre peut par contre baisser à moins de 5%.

Les besoins quotidiens en vitamine D sont :
De 0 à 1 an : 10 µg (microgrammes) par jour.
De 1 an à 70 ans (y compris les femmes enceintes) : de 15 à 30 µg par jour.
71 ans et plus : 20 µg par jour.

 

Les meilleures sources de vitamine D

– Sardine (même en boite) : Quantité: 100 g. Teneur en vitamine D: 275 IU. La sardine est une excellente source de vitamine D. Elle améliore la santé des os et des dents et du système immunitaire.
– Margarine : Quantité : 2 cuil.. à café (10 ml). Teneur en vitamine D : 35 IU. Enrichie de vitamine D, la margarine en est une précieuse source. Contrairement au beurre, elle ne contient pas de cholestérol.


– Jaune d’œuf : Quantité : un jaune d’œuf. Teneur en vitamine D: 20 IU. Les œufs contiennent naturellement de la vitamine D. Le jaune en est sa principale source.
– Saumon (même en conserve) : Quantité : 100 g. Teneur en vitamine D: 360 IU. Le saumon en boîte procure de nombreux nutriments, (oméga3)  dont la vitamine D.
– La truite : Quantité : 100 g de truite = 11 µg de vitamine D. Comme tous les poissons, la truite est une bonne source de protéines complètes (elle contient 9 acides aminés), de vitamines D entre autres et de sels minéraux essentiels à l’organisme.


– Le hareng de l’Atlantique : Quantité : 100 g de hareng = 7 µg de vitamine D. Ce poisson des mers froides est une très bonne source de vitamine D, une portion de 100 g suffit à couvrir presque la moitié des besoins quotidiens.
– L’huile de foie de morue : Quantité : 100 g (ou 10 cl) d’huile de foie de morue = 250 µg de vitamine D. L’huile de foie de morue est principalement extraite, comme son nom l’indique, du foie de la morue d’Atlantique, plus communément appelée «cabillaud».
– Le thon en boite : Quantité : 100 g de thon blanc en conserve = 2 µg de vitamine D. De manière générale, le thon est un aliment très nutritif, il est riche en protéines, en acides gras polyinsaturés (oméga-3), en phosphore, en sélénium et en vitamines du groupe B, en vitamines A et D.
– Le lait : une bonne source de vitamine D et de calcium. Quantité : 250 ml de lait de vache, 0% à 3,25% de MG = 3 µg de vitamine D. Réputé pour sa haute teneur en calcium, le lait de vache contribue à la robustesse des os et à la bonne santé des dents. Il est également une excellente source d’autres minéraux comme le phosphore, le sélénium et une bonne source de vitamines telles que la vitamine D.


– Le foie de veau : Quantité : 100 g de foie de veau cuit = 2,5 µg de vitamine D. Il est particulièrement riche en protéines, en minéraux essentiels tels que le phosphore, le potassium, le magnésium, le calcium et le fer et en vitamines A, D et certaines du groupe B (B1, B2, B6 et B12).
– Boisson de soja : Quantité : 250 ml de boisson de soya enrichie = 2,125 µg de vitamine D. le soja, fait partie de la famille des légumineuses. La boisson de soja est riche en protéines de qualité et pauvre en graisses, riche en vitamines (A, B2, B12 et D).
– Les champignons de Paris :  Quantité : 100 g de champignons de Paris cuits = 1,18 µg de vitamine D. Outre leur excellente teneur en minéraux (cuivre, sélénium, phosphore, fer…) et en vitamines du groupe B, en particulier en vitamine B2 (intervient dans le métabolisme de l’énergie des cellules, la croissance et la régénération des tissus et la production d’hormones et de globules rouges) et en vitamine B3 (joue un rôle dans l’élimination et l’utilisation des glucides, lipides et protéines, dans la circulation sanguine, le fonctionnement des systèmes nerveux et digestif…), les champignons de Paris, sont une excellente source de vitamine D.

Sources : Santérama – Nutrition – plaisirs Santé – British Medical Journal.

Tags: cancer, diabète, Foie, jaune d'oeuf, Reinhold Vieth, saumon, université copenhague, vitamine DCategories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.