DIABÈTE ET KILOS EN TROP

Certains diabétiques de type 2 sont en surcharge pondérale. Aussi, il ne suffit pas de réduire sa ration alimentaire, pour perdre du poids. Il faut également ré-apprendre à mieux manger et à équilibrer son alimentation.  En cas d’obésité ou d’important surpoids il est nécessaire d’être suivi par son médecin et son nutritionniste.  Autrement voici quelques solutions pour perdre quelques kilos disgracieux.

 

Les plantes de la minceur

Plus personne ne conteste l’efficacité des plantes en matière d’amincissement. Par leurs propriétés de drainage et d’amélioration de la combustion graisseuse, elles potentialisent les effets du régime et stimulent le fonctionnement des organes déficients impliqués dans l’apparition du surpoids. Voici les plantes dont les propriétés sont les plus efficaces pour mincir.

Algues brunes : Très riches en oligo-éléments qu’elles renferment aux doses physiologiques (c’est-à-dire parfaitement assimilables par l’organisme), les algues brunes activent le métabolisme des graisses, dynamisent les échanges cellulaires, tonifient l’organisme… Que de bienfaits ! Elles permettent même de mincir en forme même lorsqu’on est fatigué. Le meilleur conditionnement sous lequel les consommer est le distillat.

Fenouil : Diurétique, la racine de fenouil s’impose comme l’arme absolue contre la cellulite. Elle combat la rétention d’eau sans perturber l’équilibre minéral du corps. En plus, elle rééquilibre le cycle féminin et prévient le syndrome prémenstruel. Une étude clinique menée sous surveillance médicale a montré l’efficacité de son extrait hydro-alcoolique en ampoule (trois ampoules quotidiennes, prises de préférence avant les repas) avec 83 % de bons résultats en ce qui concerne la cellulite, 71 % en ce qui concerne l’excès de poids.

Prêle : Cette plante, sans feuille ni fleur est depuis toujours reconnue pour ses propriétés astringentes et diurétiques. En d’autres mots, la prêle favorise l’élimination rénale de l’eau et facilite la perte de poids. Extrêmement riche en silice, elle est sans pareille pour faire mincir en cas de décalcification, spasmophilie ou de vieillissement cutané précoce. Sous forme d’extrait hydro-alcoolique, c’est un phyto-médicament irremplaçable pour mincir à la ménopause.

Garcinia cambodgia : Ce petit fruit exotique très commun à Ceylan est particulièrement riche en acide hydroxy-citrique ou HCA, un acide de fruit qui agit sur tous les paramètres de la perte de poids. Il augmente la thermogenèse, inhibe la formation des graisses et réduit l’appétit. Importé des Etats-Unis, le HCA extrait du garcinia cambodgia s’impose comme la révolution minceur.

Artichaut : Vous souffrez d’une faiblesse hépatique et de cellulite ? Pour vous, rien de tel que la feuille d’artichaut, un excellent tonique hépatique qui excite la sécrétion biliaire, améliore le transit intestinal, combat le cholestérol et la cellulite. L’artichaut est fortement diurétique.

Algues rouges : Très riches en flavonoïdes, elles apaisent œdèmes et inflammations provoquées par l’insuffisance circulatoire, renforcent les parois veineuses et stimulent le flux sanguin. Mais elle ne sont efficaces que fraîches. Voilà pourquoi mieux vaut les prendre sous forme de cytolisat.

Câpre-capucine : Très riche en oligo-éléments et en minéraux drainants et diurétiques, le câpre-capucine favorise l’élimination des toxines. Elle renferme également de la myrosine, une enzyme mange-graisse qui se délecte de vos cellules graisseuses. Et la présence de vitamine C prévient la fatigue. Sa meilleure forme ? Le cytolisat.

Mélisse : Antibactérienne, calmante, antispasmodique et antivirale, c’est la plante de choix pour traiter les digestions difficiles. Si votre excès de poids va de pair avec nervosité et digestions difficiles, découvrez-la sous forme d’extrait hydro-alcoolique.

Ballote : Le stress et la nervosité sont souvent impliqués dans l’apparition d’une surcharge pondérale. Calmante, antispasmodique, la ballote est la grande plante calmante par excellence. Sous forme d’extrait hydro-alcoolique, elle améliore la qualité du sommeil et prolonge sa durée. En plus, elle chasse le stress, l’anxiété et l’irritabilité.

 


Les associations à découvrir pour mincir selon votre nature

Cellulite, constipation et ballonnementsFenouil + artichaut + mélisse

Cellulite et troubles circulatoires : Fenouil + cytolisat d’algues rouges

Rétention d’eau, syndrome prémenstruel + excès de graisseFenouil + câpre-capucine

Surcharge pondérale, vieillissement cutané et douleurs articulaires : Prêle + reine des prés + algues brunes

Surcharge graisseuse + gros appétit + frilosité : Garcinia cambodgia + algues brunes.

Surcharge graisseuse + cellulite + anxiété : Garcinia cambodgia + fenouil + ballote

Il existe des gélules associées chez Arkopharma en pharmacie (capsules végétales)


 

Les solutions anti-cellulite

Pour venir à bout de la cellulite, il est important de traiter le problème dans son ensemble. L’équilibre hormonal, les habitudes de vie, l’alimentation jouent un rôle important. A cela s’ajoute une certaine prédisposition génétique. Au départ, faire un régime, pour retrouver un poids normal. Puis traiter localement.

Presque toutes les femmes ont de la cellulite et cherchent à s’en débarrasser. La cellulite est un amas de cellules graisseuses emprisonnées sous la peau, donnant un aspect granuleux qu’on appelle «peau d’orange». Il s’agit en fait d’une inflammation du tissu cellulaire sous-cutané, qui parfois provoque une induration et des douleurs au toucher. Quelquefois, l’aspect «peau d’orange» n’apparaît pas, mais l’amas graisseux provoque un enveloppement volumineux (culotte de cheval).

Les causes :
L’accumulation de graisses au niveau des fesses et des cuisses est physiologique chez la femme. A la puberté, la morphologie des garçons et celle des filles diffèrent radicalement. Les premiers ont tendance à développer leur masse musculaire et les secondes leur masse grasse. Pour pouvoir procréer, le corps de la femme fait des réserves. Ainsi la culotte de cheval est-elle partiellement hormono-dépendante. Le risque de développer ou d’accentuer une cellulite est plus important à certaines périodes de la vie génitale : puberté, grossesse, pré-ménopause.
L’hérédité joue également un rôle important, notamment en ce qui concerne certaines localisations comme la face interne des genoux ou des chevilles.
Les habitudes de vie entrent aussi en ligne de compte. Comme tout problème de poids, la cellulite ne pourra être résorbée qu’en modifiant en profondeur son régime alimentaire et comportemental. La sédentarité associée à une mauvaise circulation veineuse et lymphatique peut déclencher une cellulite.
Il ne faut pas confondre kilos en trop et cellulite. On peut avoir une surcharge pondérale mais pas de cellulite. Et vice versa. Aussi, il ne suffit pas de réduire sa ration calorique, sauf en cas d’obésité ou de réel surpoids. D’une façon générale, il faut manger beaucoup de fibres (fruits, légumes), réduire les pâtisseries, les plats en sauce, les charcuteries, et avoir un rythme alimentaire régulier en évitant les grignotages.
Le stress est aussi un facteur de risque. Non seulement il pousse au grignotage, mais encore il perturbe le métabolisme.

Ses endroits favoris

Le plus souvent, la cellulite est localisée au niveau de la face interne et externe des cuisses mais aussi sur les fesses, le ventre, les hanches, les genoux, les mollets, la face interne des chevilles. Elle peut apparaître également sur les joues et le menton.

Les précautions à prendre :
Éviter les sources de chaleur : bain chaud, épilation à la cire chaude, chauffage par le sol, sauna.
Ne pas porter de vêtements serrés, de bottes moulantes ou de chaussures à talons aiguille très hauts.
Pratiquer un sport non violent pour ne pas traumatiser le système veineux.
Faire de la marche régulièrement pour améliorer la circulation sanguine.
Boire beaucoup d’eau. Manger ni trop gras, ni sucré.

 

RETROUVEZ LA SUITE DE CET ARTICLE (LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE, SOINS ET PRÉVENTION ) DANS LE NUMÉRO 19 DE DIABÈTE MAGAZINE

 

 

Tags: cellulite, diabète, kilos, plantes minceurs, type 2Categories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.