LES BÉNÉFICES DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE

On est trop fatigué, on manque de temps, d’argent ou d’équipement, il fait trop froid ou trop chaud, il pleut… Les excuses pour ne pas faire d’activité physique ne manquent pas !

 

Que l’on soit ou non diabétique, l’activité physique joue un rôle primordial pour favoriser la santé et prévenir les maladies. Elle permet :

Un bien-être et une meilleure forme physique

Un meilleur contrôle du poids

Une diminution des risques d’ostéoporose et d’arthrite

Une diminution des risques de maladies cardiovasculaires (diminution de la tension artérielle à court et à moyen terme, des niveaux de cholestérol et de triglycérides dans le sang)

Une réduction du stress et une augmentation de l’estime de soi

Une augmentation du niveau d’énergie et une sensation de bien-être

Une amélioration de la confiance en soi et une meilleure qualité de vie

 

Activité physique et diabète

L’activité physique augmente l’efficacité de l’insuline en améliorant la sensibilité des tissus du corps à son action. Cet effet persiste pendant plusieurs heures suivant l’activité. De plus, les muscles sollicités par l’exercice consomment du glucose, ce qui en abaisse le taux dans le sang.

La pratique d’activité physique aide à prévenir les complications à long terme du diabète. Chez les personnes pré-diabétiques, elle peut retarder l’apparition du diabète.

Personnes diabétiques de type 1 : Selon les études, chez les personnes diabétiques de type 1, l’activité physique n’aurait pas d’effet bénéfique sur le contrôle de la glycémie, mais aurait tous les autres bénéfices décrits ci-haut.

Chez la plupart des gens, la sédentarité a des conséquences beaucoup plus néfastes sur la santé que l’activité physique.

Personnes diabétiques de type 2 : Chez les personnes diabétiques de type 2, l’activité physique permet généralement un meilleur contrôle de la glycémie, en plus des avantages mentionnés plus haut. Certains peuvent même normaliser leur glycémie et éviter la prise de médicament ou, le cas échéant, en diminuer le dosage.

L’activité physique fait partie intégrante du traitement du diabète au même titre qu’une alimentation équilibrée et que la médication.

La natation et la marche sont deux activités complètes. La sédentarité engendre, obésité, surpoids, diabète, maladies cardiovasculaires, mauvais cholestérol, troubles de la vue, troubles rénaux, risques d’amputation des membres inférieurs.


> Glossaire

Exercice : Forme d’activité physique, organisée et structurée, sportive ou de loisir, dans le but précis d’améliorer la condition physique.

Tension artérielle : Pression exercée par le sang dans les artères. Elle est exprimée par deux chiffres. La tension systolique est le chiffre le plus élevé et représente la tension au moment où le cœur se contracte pour propulser le sang. La tension diastolique est le chiffre le plus bas et représente la tension en phase de relaxation du cœur, lorsqu’il se remplit de sang entre deux contractions.

Triglycérides : Type de matières grasses que l’on trouve dans le sang et dans les réserves de gras de l’organisme.

Glucides : Terme comprenant l’ensemble des différents sucres qu’ils soient simples ou complexes.

Glucose : Sucre simple s’avérant une des principales sources d’énergie du corps.

Insuline : Hormone sécrétée par le pancréas ayant pour fonction d’abaisser le taux de glucose dans le sang en permettant aux cellules d’utiliser le glucose.

 

Tags: activité physique, bénéfice du sport, diabète, diabétique Categories: FORME&SPORT
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.