LES ALIMENTS CHAMPIONS ANTI-DIABÈTE À INVITER RÉGULIÈREMENT À VOTRE TABLE

Les troubles que le diabète engendre sont fréquents et récurrents… Et la première clef pour lutter contre la maladie et ces désagréments est d’adapter votre alimentation à la maladie. Certains aliments sont particulièrement bénéfiques à la santé des personnes atteintes de diabète alors que d’autres aliments sont à éviter absolument. Apprenez à mieux choisir les aliments que vous consommer, c’est changer vos habitudes alimentaires… Cela implique également d’acquérir de plus amples connaissances en matière de nutrition et de diététique afin de faire des choix plus judicieux. Mangez «bon» et «utile»!

 

Urines fréquentes, fatigue, vision trouble, hypertension artérielle, essoufflement et difficulté cardiaques, troubles rénaux… sont quelques-uns des symptômes liés au diabète. Dites-moi ce que vous mettez dans votre panier et je vous dirai quel genre de diabétique vous êtes. Cela déterminera si vous laisserez le diabète prendre le dessus. Nous avons établi une liste des meilleurs aliments pour mieux réguler le diabète, le prévenir ou le contrer. Très souvent, ces aliments anti-diabète sont constitués de deux bases essentielles : un faible index glycémique et une quantité importante de fibres.

 

Les fruits

Les baies de Goji : Ces petites baies séchées rouges en provenance de l’Asie, ont de nombreuses, ce qui explique pourquoi elles sont très souvent utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise et tibétaine. Baptisées par les asiatiques comme «la clé de la jeunesse éternelle». Pour ce qui est de ses effets sur le diabète, différentes études ont dtémontré que ces baies diminuaient ou maintenaient un taux de sucre sanguin relativement bas.

Baies et fruits rouges : Les baies rouges ou bleues (cassis, myrtilles, framboises, mûres… contiennent des composés naturels appelés anthocyanines. Les scientifiques croient que ces pigments peuvent contribuer à abaisser la glycémie en stimulant la production d’insuline. Laissez-les bien en vue pour en grignoter de temps en temps, faites-en des sucettes glacées ou des cubes de glace aromatisés (elles sont peu caloriques).

 

Les prunes : Les prunes contiennent des acides chlorogéniques. «Ces acides ont une importante activité antioxydante et anxiolytique (qui aident à gérer l’anxiété) elles pourraient aussi jouer un rôle dans la prévention du diabète type 2». Ces acides ont aussi été retrouvés en bonne quantité dans le café vert, (non torréfiés). Une étude japonaise publiée dans le Annals of Internal Medicine suggère que les acides chlorogéniques diminuent l’absorption des sucres par les cellules hépatiques.

 

La noix de coco (Fruit) : La noix de coco possède des acides gras «bons» pour la santé, ses acides saturés sont des triglycérides à chaînes moyennes (TCM). Ceux-ci sont métabolisés plus rapidement par l’organisme et rapportent ainsi plus vite de l’énergie aux cellules que d’autres sources de gras. L’auteure tahitienne de «Ma santé avant tout», Maeva Shelton, explique dans son livre que la noix de coco «réduit les symptômes et les risques associés au diabète, car elle permet de relâcher le stress du pancréas».
Pensez à consommer la noix de coco et ses divers dérivés disponibles en épiceries: l’huile de noix de coco, l’eau de coco, le lait de noix de coco et même la farine de noix de coco. Chacun a ses particularités, la chair de la noix de coco est pourtant celle qui détient le plus de fibres.

 

Les poires : La poire est un fruit à haute teneur en fibres solubles. Ces dernières permettent de ralentir l’absorption du glucose dans l’intestin grêle, ce qui permet de conserver un taux de glycémie équilibré, voire d’éviter l’hypoglycémie. La pelure de la poire contient davantage de fibres que sa chair, d’où l’importance de ne pas la peler avant de la manger. Une poire peut fournir jusqu’à 5 grammes de fibres avec moins de 100 calories /100 g.

 

Le pamplemousse : Le pamplemousse aurait des effets bénéfiques chez les diabétiques et semblables à ceux produits par la Metformine, un traitement reconnu pour réguler le diabète type 2, selon une étude publiée dans le Journal «Plos One». Il demeure que le pamplemousse est à prendre avec précaution, car il a été observé qu’il risque d’interagir négativement avec la prise de médicaments quotidienne des personnes subissant un traitement (anti tension par exemple). Il est donc préférable de le vérifier avec votre médecin, qu’il n’y a aucun risque de consommer du pamplemousse au même moment que votre traitement. (moins de 2 heures après la prise médicale)

 

Les pommes : Elles doivent être au cœur de votre alimentation, car elles offrent beaucoup d’avantages pour la santé. Elles sont pauvres en calories et leur teneur en fibres élevée (4 g / par fruit) assouvit la faim, combat le mauvais cholestérol et atténue les pics glycémiques.
Recette : Lavez et coupez une pomme dans un bol avec une pincée de cannelle, puis placez-la au four micro-ondes jusqu’à ce qu’elle ramollisse (environ 3 à 4 minutes). Savourez-la sur du yaourt saupoudré de «Son» ou d’avoine pour un dessert nutritif, ou sur des flocons d’avoine au petit déjeuner.

 

Les fraises : Lorsque vous avez envie d’un aliment sucré, choisissez la fraise. Faible en calories et riche en nutriments, ce fruit rouge peut satisfaire votre envie sucrée sans la culpabilité! En effet, 100 grammes de fraises ne comptent que 33 calories et pratiquement pas de fructose.

 

Les oléagineux

Les noix : Par leur teneur élevée en fibres et en protéines, les noix sont un aliment à combustion lente qui convient à la glycémie. Bien qu’elles soient riches en lipides, c’est toujours ce gras mono-insaturé qui est bon pour vous. La torréfaction libère la saveur des noix et en fait un excellent complément aux entrées et aux soupes d’automne. Étalez des noix décortiquées dans un plat allant au four à 150˚C de 7 à 10 minutes.

 

Les amandes et oléagineux : Riches en fibres, en oligo-éléments en vitamines elles sont «providentielles» dans votre alimentation. Par leur teneur élevée en fibres et en protéines, les amandes et tous les oléagineux sont des aliments à combustion lente qui convient à la glycémie. Riches en lipides et en gras mono-insaturé qui est bon pour le diabétique.

 

RETROUVEZ LA SUITE (LÉGUMES, CÉRÉALES, VIANDES, POISSONS,OEUFS, LES LAITAGES, ÉPICES, DIVERS) DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO 17 DE DIABÈTE MAGAZINE

 

 

 

Categories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis vulputate, neque. sed libero. commodo dictum risus. efficitur.