LE CITRON : L’ALICAMENT AUX MULTIPLES PROPRIÉTÉS

Fruit «alicament» par excellence, le citron contribue à protéger et à rééquilibrer notre santé au quotidien. Réputé pour sa vitamine C qui fut identifiée et isolée lors des recherches sur le scorbut, on le considère aujourd’hui comme un puissant antioxydant.

 

 

Grâce ses différentes variétés, le citron est présent toute l’année sur les étals mais c’est en hiver qu’on trouve les meilleurs citrons, parfumés et juteux à souhait. C’est l’occasion de le mettre un peu partout en cuisine pour profiter de ses multiples bienfaits.

 

Ses propriétés

Antioxydant : le citron est riche en vitamines C, E, carotène, sélénium… Sa consommation au jour le jour protège notre organisme du vieillissement cellulaire.

Antiseptique : il combat toutes infections, particulièrement les refroidissements, grippes, rhumes. Il contribue aussi à abaisser la fièvre par son action sudorifique.

Reminéralisant : bien pourvu en potassium et en calcium, le citron est à la fois drainant et reminéralisant. Il favorise l’absorption du calcium contenu dans les aliments qui sont consommés en même temps que lui.

Non acidifiant : bien qu’il contienne beaucoup d’acides organiques, auxquels on doit sa saveur acidulée, le citron n’est pas acidifiant mais plutôt alcalisant. On peut le consommer sans crainte pour son estomac. Par ailleurs, il stimule les fonctions du foie et du pancréas.

Circulatoire : de par ses flavonoïdes (vitamine P), il protège les capillaires sanguins, fluidifie le sang et aide à faire baisser le taux de cholestérol.

 

Un aide-minceur

Peu sucré et peu énergétique, il apporte 28 calories aux 100 g.
On peut en user et en abuser sans craindre pour sa ligne d’autant plus que c’est un aide-culinaire appréciable dans la cuisine diététique. Les diabétiques peuvent le consommer sans crainte.

 

Une arme pour l’hiver

La vitamine C du citron combinée aux polyphénols renforce le système immunitaire et joue un rôle important contre les effets du stress. Consommé sous forme de jus, le citron est précieux en hiver pour prévenir et soigner les infections bactériennes et virales. En cas de rhume, bronchite et même de fièvre, prendre un jus de citron frais avec de l’eau et du miel. Son essence qui est riche en terpènes a également une action expectorante.

Attention, pas de jus de citron (ou d’agrumes) le soir, au risque d’avoir des insomnies !

 

Le citron en cuisine

Le citron révèle le goût des aliments. Il blanchit et rafraîchit, parfume les sauces, les marinades, les entremets et se marie à merveille avec le poisson. Confit au sel, il est un ingrédient des tajines de viande. Côté sucré, on l’aime en mousse, soufflé, tarte meringuée mais aussi en sirop, confiture, liqueur (limoncello) et citronnade (Attention utiliser un édulcorant en substitution au sucre).

 

Sur les étals

Les citrons diffèrent selon l’époque de la cueillette. Les plus estimés sont dits «première fleur» (d’octobre à décembre) et «seconde fleur» (mars, avril). Ils sont parfumés, très juteux et se conservent de 7 à 8 mois. Janvier, février et septembre donnent des citrons à chair plus sèche, à écorce épaisse et raboteuse. En juillet et août, les fruits sont vert pâle, de forme un peu irrégulière et de qualité inférieure. Parmi les citrons renommés pour leur goût, le Citron de Menton, disponible sur les marchés de janvier à mars.

 

Choisir

Les citrons ronds et à peau fine sont plus juteux que les ovales et ceux à peau grumeleuse. Ils doivent être lourds et brillants, recouverts d’une fine pellicule de cire végétale.

Dès qu’un citron est entamé, il faut le consommer rapidement car il perd sa vitamine C. L’envelopper dans un film alimentaire pour limiter la déperdition.

 

Préparer

Pour obtenir un maximum de jus, le citron doit être pressé à température ambiante. Pour prélever un zeste, utiliser un couteau zesteur ou peler le citron avec un couteau économe et couper les rubans d’écorce en fines lanières. On peut aussi râper l’écorce avec une râpe à gruyère fine en évitant de frotter le blanc qui est amer. N’utiliser que des citrons non traités !

 

RETROUVEZ LA SUITE DE CET ARTICLE (TRUCS & ASTUCES, DIABÈTE ET CITRON… ) DANS LE NUMÉRO 20 DE DIABÈTE MAGAZINE

 

 

Tags: alicaments, citron, diabèteCategories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut non ut ante. Donec Curabitur felis leo facilisis odio ipsum