LA NOIX : LE SECRET D’UNE ALIMENTATION SAINE

À l’heure où «le manger sain et équilibré» devient une priorité pour tous, la noix met en avant ses atouts santé. La composition nutritionnelle de la noix en fait sa qualité et ses différentes variétés en font un produit hautement estimé, adapté à de nombreux types d’alimentation : sans cholestérol, sans gluten, sans lactose, végétarien/végétalien, hyposodé (à faible teneur en sel), diabète, femmes désirant démarrer une grossesse (richesse en vitamine B9).

 

L’atout majeur de la noix est son fort contenu en acides gras polyinsaturés (72%). Il s’agit principalement d’acide linoléique (oméga 6) et alpha-linolénique (oméga 3). Ces deux acides gras ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent être fournis quotidiennement par l’alimentation, ils sont de ce fait appelés acides gras essentiels car indispensables à l’homme. Ils présentent de nombreux bénéfices pour la santé, participant au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire et luttant  activement contre le mauvais cholestérol.

 

«Mangez 5 noix par jour»

Source de minéraux, d’oligo-éléments, de vitamines, pépite d’énergie, la noix est un aliment parfait pour les sportifs et les personnes en manque de vitalité. La noix est également une source de jouvence : sa forte teneur en vitamines B1, B6, B9 et E ralentit le processus de vieillissement. Véritable concentré nutritionnel, la noix a toute sa place dans notre alimentation, à chaque âge de la vie.

Pour préserver toutes les propriétés nutritionnelles de la noix, il faut la conserver dans un endroit frais et sec, l’huile de noix à l’abri de la chaleur et de la lumière ou directement au réfrigérateur.

 

Des modes de dégustation originaux

La noix se décline en différents produits, pour des dégustations aux saveurs toutes plus subtiles : noix fraîches, noix sèches et cerneaux de noix.

La noix fraîche est un produit primeur. Elle est récoltée, encore riche en eau, dès la mi-septembre, et se reconnaît à son cerneau très blanc qui offre une fraîcheur incomparable. Sa période de commercialisation est très courte.

La noix sèche est ramassée dès les premiers jours d’octobre, elle est lavée et séchée. Fruit sec, elle est disponible toute l’année. Une fois sa coquille brisée, le fruit se dévoile et les douces odeurs du Périgord se révèlent…

Le cerneau de noix est extrait de la coquille après séchage, le tri des cerneaux se fait ensuite selon leur forme et leur couleur. Prêt à l’emploi, le cerneau répond aux modes de consommation moderne. Nature, il est apprécié à l’apéritif et en grignotage.

 

L’huile de noix

L’huile de noix est un produit fortement lié au patrimoine gastronomique du Périgord, à un savoir-faire particulier qui fait sa renommée. Aussi, les mouliniers transformateurs revendiquent, par l’apposition de l’origine «Périgord» sur leurs bouteilles d’huile de noix, le lien de cette production à ce terroir, à l’histoire de l’huile de noix en Périgord, gage d’un savoir-faire ancestral et de qualité. C’est aussi le besoin de disposer d’un outil de développement économique et structurant pour la filière huile de noix qui a conduit le Syndicat professionnel à porter auprès de l’INAO une demande de reconnaissance en Appellation d’Origine Protégée pour ce produit typique du Périgord. La procédure de la délimitation de l’aire géographique de la future appellation a été engagée dès le printemps 2016, ce qui représente une étape importante dans la finalisation du cahier des charges et permet d’entrevoir, désormais, l’obtention de l’AOC huile de Noix du Périgord à court terme.

Le Syndicat est également à l’origine de la «Route de la Noix du Périgord».

Cet hommage reprend l’itinéraire du commerce de la noix dans les temps anciens et relie notamment quatre villes, toutes porteuses de la prestigieuse AOC : Martel (46), Collonges la Rouge (19), Hautefort (24) et Domme (24).Cet itinéraire touristique permet de parcourir le bassin nucicole à la rencontre de ceux qui produisent et élaborent des produits à base de Noix du Périgord.

Noix du Périgord, Appellation d’origine protégée.

Source Syndicat des métiers Nucicole du Périgord

La France, se situe au 7e rang mondial avec une production de 40 000 T/an, dont 6 000 tonnes de Noix du Périgord

 

 

Tags: Cholesterol, diabète, gluten, lactose, noixCategories: LA NUTRITION
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tempus leo. dictum eleifend sed fringilla ut