LA NÉPHROPATHIE : UNE GRAVE COMPLICATION DU DIABÈTE

La néphropathie touche jusqu’à 50 % des personnes diabétiques au cours de leur vie. La néphropathie est une complication qui survient au niveau des reins. Elle est la première cause d’insuffisance rénale en France et dans le monde occidental et touche jusqu’à 50 % des personnes diabétiques au cours de leur vie.

 

Le rôle des reins

Les reins sont les éléments moteurs du système de filtration. Ils éliminent, par l’urine, les produits dont le corps n’a pas besoin ou qui sont en excès dans le sang, tels que le sodium, le potassium, l’urée, l’albumine, le glucose et l’eau. Les reins sont d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de notre organisme. Les diabétiques dont les glycémies sont mal contrôlées obligent leurs reins à travailler de façon plus importante afin d’éliminer l’excès de sucre du sang. C’est pourquoi un contrôle permanent de la glycémie est essentiel.

 

Les principaux facteurs de risque de Néphropathie

• Un diabète de longue date, mal réglé
• Une glycémie  désordonnée et mal contrôlée
• Une hypertension
• Le sexe masculin est plus à risque que la femme
• L’obésité et le surpoids
• Le tabagisme
• La sédentarité

L’évolution de la néphropathie diabétique, parfois lente, est souvent associée aux autres complications vasculaires du diabète, soit au niveau des yeux (rétine) appelée la rétinopathie et des jambes (membres inférieurs), Appelée Neuropathie.

 

Symptômes

Lors de la première phase de la maladie rénale, il n’y a souvent aucun symptôme, ni douleur, ni souffrance physique.

En phase avancée, la néphropathie diabétique peut occasionner des malaises reliés à l’insuffisance rénale, les plus fréquents étant :

• Fatigue générale
• Faiblesse physique
• Perte d’appétit ou de poids
• Paupières enflées, des mains et des pieds enflés
• Nausées, vomissements, état nauséeux
• Démangeaisons généralisées
• Douleurs lombaires sourdes

 

Le dépistage

Diabétiques de Type 1 : Chez les adultes diabétiques de type 1, un dépistage doit être fait quatre à cinq ans après l’apparition du diabète, puis annuellement.

Diabétiques de Type 2 : Pour les personnes diabétiques de type 2, un test de dépistage doit être fait lors du diagnostic de diabète, puis chaque année ou selon les recommandations du médecin. Pour vérifier la qualité du travail accompli par les reins, un test d’urine et de sang permet de détecter et de mesurer la présence d’une protéine nommée «albumine».

 

Le traitement

Les dommages causés aux reins par la néphropathie sont irréversibles. Selon le stade de la néphropathie, certaines personnes devront avoir recours à la dialyse pour se débarrasser des déchets. Environ 40 % des nouvelles personnes en dialyse en France sont diabétiques.On peut ralentir ou arrêter l’évolution de l’atteinte des reins grâce à un contrôle rigoureux de la glycémie et de la tension. Cela nécessite parfois de prendre des médicaments. Le médecin déterminera le traitement approprié, selon le type de diabète et les résultats des examens demandés. La thérapie comprend des recommandations alimentaires et la prescription d’une médication qui permet de contrôler la tension artérielle.

 

Recommandations alimentaires

Votre médecin ou votre nutritionniste vous enseignera un régime contrôlé en protéines et, au besoin, en certains minéraux (calcium, phosphore, sodium, potassium).

L’absorption de protéines par l’organisme produit des «déchets» que les reins doivent éliminer. Limiter les protéines permet donc d’alléger le travail des reins endommagés.

 

Des tisanes et infusions pour aider les rein

La tisane exprime les bienfaits des plantes de façon simple et agréable. La tisane est une boisson chaude dans laquelle les plantes sont infusées. Boire régulièrement une eau minérale, parfumée ou pas au citron par exemple, des infusions diurétiques telles que le thé vert, les feuilles de pissenlit, des queues de cerises…

NB : La queue de cerise est un diurétique reconnu, consommée en tisane. Les queues de cerises sont principalement utilisées pour leurs propriétés diurétiques et dépuratives ;
* Contre l’inflammation des voies urinaires, la cystite et la colique néphrétique.
* Contre la surcharge pondérale ou pour traiter des Œdèmes (en association avec du thé vert par exemple)
* Pour désintoxiquer l’organisme en favorisant le fonctionnement des reins (augmentation de la diurèse) – Il s’agit d’un diurétique naturel et peu coûteux. (chez tous les herboristes.)

 

Médication

Les médicaments que l’on utilise pour normaliser la tension artérielle peuvent aussi diminuer la pression du sang dans les reins et aider à préserver leur fonction. Il arrive malheureusement que la maladie rénale diabétique continue de progresser malgré l’adoption de comportements appropriés.

Lorsque la fonction rénale est à de moins de 15 % de ses capacités, il faut envisager des dialyses pour remplacer la fonction rénale déficiente et nettoyer le sang, (Hémodialyse).

 


> Petit lexique sur le sujet

Glucose : Sucre simple s’avérant une des principales sources d’énergie du corps. 

Glycosurie : Présence de glucose dans les urines.

Glycémie : Taux de glucose dans le sang.

Hypertension : Augmentation de la tension artérielle au-delà des valeurs normales. Le cœur doit fournir plus d’effort pour faire passer le sang au travers des vaisseaux sanguins. L’hypertension est un facteur de risque de maladies du cœur.

Hypertriglycéridémie : Augmentation du taux de triglycérides sanguin au-dessus des valeurs normales.

Hypoglycémiant (effet) : Qui a comme effet d’abaisser le taux de glucose dans le sang.

Hypoglycémie : Diminution du taux de glucose dans le sang sous les valeurs normales.

Hémoglobine glyquée (ou glycosylée) (A1C) : Partie de l’hémoglobine liée au glucose, permettant d’évaluer le contrôle du diabète lors des deux à trois derniers mois lors d’une prise de sang analysée en laboratoire.

Hémodialyse : L’hémodialyse (rein artificiel) est une technique qui permet d’épurer le sang des personnes souffrant d’insuffisance rénale sévère.

Neuropathie : Maladie du système nerveux, complication fréquente du diabète. Elle peut causer des douleurs ou des paralysies. Elle se manifeste souvent par des picotements, des fourmillements ou encore une perte de sensation.

Néphrologue : Médecin spécialiste des maladies du rein.

Néphropathie : Affection du rein pouvant aller jusqu’à l’arrêt de sa fonction. Est une complication fréquente du diabète.

Rétinopathie : Maladie de la rétine. Est une complication fréquente du diabète. Elle peut causer une baisse importante de la vision, et dans les cas les plus graves, la cécité.

Tension artérielle : Pression exercée par le sang dans les artères. Elle est exprimée par deux chiffres. La tension systolique est le chiffre le plus élevé et représente la tension au moment où le cœur se contracte pour propulser le sang. La tension diastolique est le chiffre le plus bas et représente la tension en phase de relaxation du cœur, lorsqu’il se remplit de sang entre deux contractions.

Triglycérides : Type de matières grasses que l’on trouve dans le sang et dans les réserves de gras de l’organisme.


Sources :  www.Diabète.qc.ca -Amélie Roy-Fleming Dt.P. EAD Nutritionniste, Éducatrice agréée en diabète

Tags: diabète, néphropathie, reins, TisanesCategories: SANTÉ, SANTÉRAMA
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

amet, sit nunc dolor venenatis, ipsum Aenean quis, ut Donec elit.