LA MARCHE : UN BIENFAIT 100% EFFICACE

Pratiquée par les sportifs mais aussi par les malades*, la marche dans la nature est un moyen de découvrir toutes sortes de sensations. Elle nous met aussi à l’épreuve et nous permet de mieux «dialoguer» avec nous-mêmes.

 

Se refaire une santé

La randonnée permet de marcher et de grimper sur de longues distances. C’est une activité de résistance qui apporte de multiples bienfaits: oxygénation des poumons, musculation et élimination des toxines, amélioration du métabolisme et du système cardio-vasculaire, équilibre de la glycémie. Les diabétiques doivent impérativement faire un minimum de 30 minutes de marche par jour. La marche est un véritable «médicament» naturel.

 

Quand les pieds et la tête marchent ensemble…!

Randonnée est synonyme de nature. C’est sans aucun doute l’activité rêvée pour la découvrir et s’en imprégner. Il suffit d’ouvrir ses yeux et ses oreilles, de faire fonctionner ses cinq sens pour découvrir un monde de richesses insoupçonnées.

 

Mettre ses sens en éveil

La sensualité n’est pas seulement liée au physique entre deux êtres. Les éléments naturels dégagent eux aussi de la sensualité de par leur présence aux formes, aux couleurs, aux odeurs, aux petits bruits et aux impressions tactiles.

 

Les qualités requises

On peut marcher sans rien voir, entendre ou sentir si l’on ne fait pas l’effort de s’ouvrir au monde qui nous entoure. Si la nature nous surprend par le dépaysement et les sensations fortes qu’elle offre, il faut aussi déployer certaines qualités pour profiter au maximum de ses cadeaux.

 

La curiosité

Laissez ressurgir votre âme d’explorateur et vous découvrirez à chaque paysage et à chaque altitude des mondes nouveaux : celui des végétaux, des minéraux et des animaux.

L’observation

Vous pouvez suivre un chemin et ne voir sur les côtés qu’un décor agréable. Pour découvrir le monde de l’infiniment petit et celui de l’infiniment grand, il faut être attentif à la fois aux paysages qui se situent à grande échelle mais aussi aux petits détails: écorces des arbres, traces d’animaux, détails des minéraux…Sortez des sentiers battus et changez vos angles d’observation en levant et en baissant la tête: on ne voit pas la même chose en se plaçant au pied d’un arbre, dans ses branchages ou à cent mètres de lui.

Les conditions climatiques, le terrain plus ou moins accidenté, le nombre de personnes qui participent à l’expédition… toutes ces conditions font appel à nos ressources intérieures, mentales et physiques.

 

Apprendre à se connaître

Résistance, endurance, maîtrise de soi, sens de l’organisation, tolérance vis-à-vis des autres… face aux éléments et à la vie en groupe en milieu isolé, nous sommes obligés de développer certaines qualités humaines qui nous amènent à nous découvrir et à nous dépasser. Si nous partons seul ou à deux, nous serons confrontés encore davantage à nous même ou à l’autre. Plus le milieu est aride, plus nous devrons faire appel à nos richesses intérieures pour l’affronter.

 

Enrichir ses connaissances

La randonnée met le marcheur en situation d’observer, à partir de là, celui-ci peut en profiter pour enrichir ses connaissances par l’observation des oiseaux, des insectes, des minéraux ou des plantes médicinales… C’est aussi l’occasion de noter ses impressions, de faire des croquis ou de lire des textes poétiques.

Prévoyez des guides pratiques et un minimum d’ustensiles selon vos centres d’intérêt: jumelles, appareil photographique, carnet de notes ou de croquis, boîtes à collections…

Que l’on choisisse de randonner en forêt, en montagne ou sur le littoral marin, chaque univers est riche en sensations et en émotions diverses.

 

Les précautions

Avant de partir, faites un bilan de santé surtout si vous êtes sédentaire le reste de l’année. Prévoyez une trousse de secours complète, des vêtements et des chaussures bien adaptées, des cartes IGN, une boussole…

Consommez des aliments adaptés à l’endurance (glucides) et buvez beaucoup d’eau pour compenser les pertes hydriques dues à l’effort.

* Malades : diabétiques, malades du cœur, du cholestérol, de l’hypertension…

 

Tags: activité physique, bienfait, diabète, diabétique, marche Categories: FORME&SPORT
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo. nec mattis Nullam in vulputate, tempus Phasellus risus dolor ut