L’UTILISATION DES BANDELETTES DE TEST DE GLYCÉMIE

Chaque détendeur d’un appareil de lecture de glycémie, utilise des bandelettes pour transmettre les informations contenues dans une minuscule goutte de sang vers son lecteur. Selon les marques ces bandelettes sont plus ou moins chères, et les assurances sociales n’en remboursent qu’une certaine quantité.

 

La plus part des marques de lecteur de glycémie, ont des bandelettes adaptées à leur propre lecteur, et il n’est pas question qu’une bandelette de chez «untel» fonctionne chez un lecteur d’un autre fabriquant… s’eu été trop simple.

Souvent les lecteurs sont pratiquement «gratuit»… mais les bandelettes ne le sont pas, c’est sur le principe du «besoin» technique,  que les fabricants misent pour réaliser leur marges. Les diabétiques de Type 2, réalisent entre 1 et
3 tests par jour, donc une grosse partie de leur nécessaire en bandelette est pris en charge par l’assurance Maladie.

Les diabétiques de Type 1, peuvent réaliser jusqu’à 7 à
8 tests quotidiens, là le budget est plus conséquent.  Certains diabétiques ont eut l’idée de se servir plusieurs fois de la même bandelette (déjà usagée) pour réaliser leur test de glycémie. Ces expériences se sont avérées négatives dans la pluspart des cas, et quand par hasard la bandelette fonctionnait une seconde fois, les résultats étaient quand à eux erronés. Ces «expériences» sont donc inutiles et totalement fausses
.

 

Conseils pour réduire les éventuels coûts supplémentaires

Plutôt que d’accepter un lecteur de glycémie offert ou peu cher, pratiquez de façon inverse, faites l’acquisition d’un paquet de bandelettes «génériques» (peu onéreux) et notez la compatibilité suggérée par le fabriquant, c’est généralement noté sur l’emballage.

Logiquement, vous connaissez la quantité de bandelette qui vous est nécessaire pour le mois, achetez donc ce dont vous avez besoin, de cette façon vous gérerez plus facilement votre budget, quand celui ci dépasse la quantité de bandelettes acceptée par les assurances maladie.

Dans le cas d’un diabétique qui pratique une dizaine de tests quotidiens, le nombre de bandelettes utilisées peut atteindre 300 unités dans le mois.

Si vous testez votre glycémie, jusqu’à 10 fois par jour, vous pourriez avoir besoin de 300 bandes par mois. Cette méthode vous permettra de ne jamais avoir des bandelettes dont la date d’expiration peut être dépassée. Il existe des conditionnements de 50, 100 ou 200 bandelettes. Gardez les bandes dans un endroit sec et propre où elles ne seront pas affectées ni par la poussière, ni par la saleté. Gardez-les à température ambiante. Assurez-vous que vos mains soient propres lors de leur manipulation, de sorte que les bandes restantes dans la boîte ne soient éventuellement pas contaminées. Assurez-vous d’utiliser les bandes correctes pour le lecteur que vous avez. Le lecteur et les bandes sont conçus pour être utilisés de pair, et le mélange de marques peut donner de faux résultats aux chiffres inexacts.

Plus important encore, en cas de doute, n’hésitez pas à tester votre glycémie. Il est important que vous effectuiez autant de tests que vous le souhaitez afin de contrôler au mieux votre taux glycémique, il est inutile d’essayer d’économiser vos bandelettes en reportant vos tests.

 

Tags: bandelettes, diabète, diabétique, glycémieCategories: SANTÉ
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus Lorem consequat. fringilla Sed suscipit ut vulputate, risus. Donec dictum