LE NOMBRE DES PRÉ-DIABÉTIQUES DANS LE MONDE AUGMENTENT TROP VITE

Des chiffres qui font peur… le monde dans son ensemble tombe malade avec 318 millions de pré-diabétiques et 415 millions de diabétiques avérés. A ce rythme le diabète va bon train. Les pouvoirs publics le savent, si rien n’est entrepris dans les quelques années à venir… rien n’arrêtera plus la pandémie.

 

Avant le diabète… le pré-diabète

Le diabète de type 2 représente 90% des cas de diabète dans le monde et touche aujourd’hui 415 millions de personnes. Les prévisions de croissance sont très préoccupantes : la Fédération Internationale du Diabète annonce plus de 642 millions de cas pour 2035. Compte tenu des graves conséquences humaines (5 millions de décès par an avec des complications telles que l’amputation, la cécité, les transplantations rénales…) et financières (environ 12% des dépenses de santé dans le monde) directement induites par cette pandémie, prévenir le diabète de type 2 est devenu un enjeu de santé publique majeur partout dans le monde, y compris dans les pays dits
« émergents » qui enregistrent des taux de prévalence élevés de la maladie quelques années après avoir adopté les styles de vie et d’alimentation « occidental » (ex : Mexique, Arabie Saoudite, Chine…).

Le pré-diabète quant à lui représente 318 millions de personnes dans le monde dont 82,6 millions de personnes en Europe et 86 millions aux USA. Les premières analyses « anormales » doivent attirer l’attention des pré-diabétiques. Selon l’American Diabetes Association, c’est plus de 70% des pré-diabétiques qui développeront un diabète de type 2, maladie irréversible.

 

Le constat

Alors que la prise en charge d’un pré-diabète commence d’abord par un changement du comportement alimentaire et la pratique d’un exercice physique régulier, trop peu de pré-diabétiques modifient réellement leurs habitudes et leur mode de vie.

La phase d’installation de la maladie, ou pré-diabète, est réversible. La prise en charge permet de différer l’apparition de la maladie voire de revenir à un état physiologique normal, ce qui est peu connu du grand public.

 

Le pré-diabète

Glycémie à jeun = 100-125 mg/dL
Hémoglobine glyquée = 5,7- 6,4%
Glycémie (Test HGPO) = 140 -199 mg/dL

 

Une solution nutritionnelle prometteuse : Valedia®

Fort de ce constat, VALBIOTIS a développé une solution nutritionnelle. Sur la base d’un large screening expérimental in vitro et in vivo, cette combinaison synergétique de 5 extraits végétaux appelée Valedia® a déjà prouvé sa capacité à réguler l’ensemble des facteurs de risques impliqués dans le pré-diabète et à terme dans l’apparition du diabète de type 2.

Les résultats précliniques témoignent sur modèles murins prédictifs :
D’une diminution de la glycémie à jeun.
D’une diminution du poids corporel avec un effet spécifique sur la masse grasse.
D’une amélioration de la sensibilité à l’insuline.
D’une amélioration de la tolérance aux glucides et à l’insuline.
D’une diminution des triglycérides hépatiques et sérique.

Deux essais cliniques lancés prochainement permettront de valider l’efficacité de Valedia® chez l’homme.

Valedia® fera l’objet d’une demande auprès de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments pour une allégation relative à la réduction du risque de diabète de type 2.

 

Des chiffres à surveiller

En France 800 000 personnes sont sûrement diabétiques, mais elles l’ignorent. Elles sont simplement en phase de «pré-diabète». Quels sont les signes d’alerte ? Que risque t’elles ? Peut on leur éviter d’être diabétiques ? Des questions légitimes qu’elles sont en droit de se poser. Il est nécessaire quand vous avez un doute, de faire procéder à une analyse de sang, de façon à mesurer le taux de sucre à jeun. Ainsi qu’un contrôle de l’Hémoglobine glyquée (moyenne des 2 derniers mois). C’est le seul moyen de révéler votre diabète ou votre pré-diabète. Si votre résultat se situe entre 110 et 126 g de glucose dans le sang, vous êtes en hyperglycémie donc en pré-diabète. Dans ce cas vous risquez dans 40% des cas de développer un diabète dans les années qui suivent, sauf si vous vous préparez à gérer ce résultat. Il faut dire que le diabète est une maladie «silencieuse» et indolore, elle s’installe sur du long terme entre 2 et 4 ans… Le patient ne ressent strictement rien. Les premiers symptômes sont, des envies d’uriner plus fréquentes, des états de soif injustifiés, également plus fréquents.

 

Des solutions immédiates

Votre glycémie doit êtres contrôlée régulièrement chaque année (minimum).Vous devez alors adopter un hygiène de vie saine tant sur le plan nutritionnel que sur celui de l’activité physique.  C’est le seul moyen d’éviter le développement d’un diabète et surtout d’éviter les complications qui en découlent, maladies cardiovasculaires, hypertension, cholestérol, troubles de la vue, complications rénales, amputations, problèmes paro-dentaires…Quand le diabète est là, votre glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1,26 g/l –  et autour ou plus de 2,00 g/l à n’importe quelle heure de la journée. Vous devez alors consulter, votre médecin, votre diabétologue pour organiser vos soins et le nouveau mode de vie à adopter.

Sources : HLconseil – Kelly Bitton / Valbiodis

 


> A propos de Valbiotis

VALBIOTIS est une société biopharmaceutique créée début 2014 à la Rochelle. Elle développe des produits et candidats produits qui constituent des solutions de prévention et de traitement des maladies métaboliques. Elle a obtenu le prix de l’innovation du Ministère de la Recherche I-LAB en 2015 et ses travaux ont été sélectionnés par plusieurs congrès scientifiques nationaux et internationaux en 2016. Elle collabore avec des laboratoires nationaux et internationaux, dispose d’un siège basé à La Rochelle et d’un établissement secondaire ouvert début 2016 à Clermont-Ferrand.

Perpectives

Parmi les molécules découvertes dans le cadre de ses recherches, VALBIOTIS étudie également une autre potentielle solution thérapeutique adaptée au traitement de la NASH, une Stéatose Hépatique Non Alcoolique, souvent décrite comme une des complications du diabète de type 2.

 

Gestion du Pré-Diabète 

Une star-up Française aux USA : Une solution inédite de prévention du diabète de type 2 conduit VALBIODIS au congrés Américain du Diabète.
Les travaux de la société VALBIOTIS viennent d’être sélectionnés pour être présentés au 76ème Congrès de l’American Diabetes Association, évènement mondial référent dans ce domaine, à la Nouvelle Orléans du 10 au 14 juin 2016. Le résumé de ces résultats sera publié dans le journal scientifique international Diabetes.
Plus de deux ans consacrés à la Recherche ont en effet permis à cette jeune société biopharmaceutique française, de mettre au point une solution préventive adaptée à une nouvelle catégorie de patients encore peu prise en compte  jusqu’ici : « les pré-diabétiques ».


Tags: diabétique, glycémie, Hémoglobine glyquée, HGPO, pré-diabétiquesCategories: SANTÉ
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.