DIABÈTE : ALLIANCE DE PEP-THÉRAPY ET DE CONECTUS ALSACE

C’est une découverte majeure pour les malades atteints du diabète de type 2, PEP-Therapy et Conectus Alsace s’allient pour développer un traitement révolutionnaire dans le diabète de type 2 grâce aux travaux de rupture du Laboratoire de Génétique Médicale (Unistra-Inserm).

 

PEP-Therapy et Conectus Alsace s’allient pour développer un traitement révolutionnaire dans le diabète de type 2 grâce aux travaux de rupture du Laboratoire de Génétique Médicale (Unistra-Inserm). Récemment, le 1er avril 2016. Conectus Alsace annonce la signature d’un contrat en co-conception pour le développement du projet DiabetAlms avec la société de biotechnologie PEP-Therapy.

 

DiabetAlms, une innovation dans le traitement du diabète de type 2

Nouveau projet d’investissement de Conectus Alsace, DiabetAlms met en évidence l’importance d’une nouvelle cible dans la régulation de la glycémie et propose une nouvelle approche thérapeutique contre cette cible. C’est une découverte majeure pour les malades atteints du diabète de type 2, car aujourd’hui il n’existe aucun traitement similaire. Cette stratégie novatrice vise à permettre aux patients résistants à l’insuline, de réduire leur taux de glucose sanguin en traitant spécifiquement les adipocytes. Le processus thérapeutique mis en œuvre devrait pallier de nombreux effets secondaires liés à des traitements à visée plus large. Conectus Alsace investit plus de 400k€ sur ce projet piloté par Vincent Marion, Directeur adjoint du Laboratoire de Génétique Médicale de Strasbourg (UMRS_1112 ; Unistra-Inserm – Institut de Génétique Médicale d’Alsace).

 

Le programme en co-conception, une stratégie gagnante pour accroître la valeur du projet et son transfert

PEP-Therapy, jeune entreprise innovante créée en 2014 (valorisant notamment les travaux de recherche de l’Inserm, de l’Institut Pierre et Marie Curie) spécialisée dans le développement de thérapies ciblées pour le traitement des maladies graves, a montré son intérêt pour le potentiel du projet DiabetAlms et le programme en co-conception proposé par Conectus Alsace.
Ce dispositif unique offre la possibilité à PEP-Therapy d’être intégrée dans le projet très en amont et de participer à l’élaboration du programme technique en assurant son adéquation aux besoins de l’industrie pharmaceutique et en sécurisant son futur positionnement clinique. Par ailleurs, la société de biotechnologie réalisera durant ce programme le design et le développement d’un nouveau peptide thérapeutique (CP&IP, Cell Penetrating and Interfering Peptide), spécifique de la cible identifiée par Vincent Marion et son collaborateur australien, le Pr. Nikolai Petrovsky de l’université d’Adelaïde. PEP-Therapy, bénéficie d’une option sur licence d’exploitation exclusive des candidats-médicaments et est ainsi prioritaire pour poursuivre les développements à l’issue de la phase de maturation.
Ce dispositif en co-conception nous permet d’élargir notre portefeuille de peptides candidats-médicaments à de nouvelles maladies graves. Le diabète en fait partie. L’avantage du dispositif est d’être acteur du projet dès le début, nous pouvons ainsi élaborer le projet selon les besoins médicaux et exigences de l’industrie pharmaceutique. Au terme des 18 mois, nous aurons une technologie mâture pour continuer son développement. C’est pour PEP-Therapy une manière de se développer de façon moins risquée» confie Antoine Prestat, co-fondateur & Président de PEP-Therapy.
Conectus Alsace a su trouver avec PEP-Therapy le partenaire adéquat pour la maturation de DiabetAlms. Le développement en co-conception est pour notre laboratoire très pertinent car nous travaillons en direct avec un industriel qui nous aide à orienter notre projet vers les attentes et besoins des patients» témoigne Vincent Marion, Directeur adjoint du Laboratoire de Génétique Médicale de Strasbourg (UMRS_1112, Unistra-Inserm – Institut de Génétique Médicale d’Alsace).

 

À propos de PEP Therapy

PEP-Therapy est une société de biotechnologie médicale qui développe des thérapies ciblées pour le traitement de maladies graves, ayant un fort besoin médical.
PEP-Therapy exploite une plateforme technologique de peptides pénétrants et interférents (CP&IP, Cell Penetrating & Interfering Peptides) pour le développement de produits thérapeutiques. Ces molécules innovantes pénètrent au cœur de la cellule et bloquent spécifiquement des mécanismes clés de la maladie (interactions protéine-protéine). PEP-Therapy développe également des biomarqueurs prédictifs de l’efficacité de ses produits pour cibler les patients susceptibles de bénéficier du traitement.
PEP-Therapy, créée en janvier 2014, exploite des résultats de recherche de l’Inserm, de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et de l’Institut Curie. La société est affiliée au bio-cluster Genopole. Les investissements ont été réalisé par le Fonds d’Amorçage Quadrivium 1 géré par Seventure Partners, et à titre personnel par le Dr Bernard Majoie, ancien PDG des Laboratoires Fournier, Président fondateur de la Fondation Fournier-Majoie pour l’Innovation (FFMI).
www.pep-therapy.com

 

À propos du Laboratoire de Génétique Médicale de Strasbourg

Le laboratoire se focalise sur l’étude des maladies rares (en particulier sensorielles) et ultra-rares génétiques, dans un état d’esprit translationnel : partant de l’observation clinique du patient, pour découvrir le gène impliqué (plus de 7 sept gènes identifiés au laboratoire), puis son mécanisme au niveau de modèles afin de déterminer des cibles thérapeutiques. Il s’agit aussi d’étudier les conséquences cliniques et biologiques des mutations chez l’homme (corrélations phénotype-génotype, biomarqueurs…).
Par l’étude de ces maladies rares, le laboratoire travaille aussi sur des pathologies communes telles que l’obésité et le diabète.
www.grand-est.inserm.fr

 

À propos de Conectus Alsace

Conectus Alsace fut la première SATT (Société d’Accélération de Transfert de Technologies) à voir le jour en France dans le cadre de l’Appel à Projets du Programme des Investissements d’Avenir. Financée à 100 % par l’État sur le Fonds National de Valorisation dont l’opérateur est l’Agence Nationale de la Recherche, elle opère sous statut de droit privé, avec pour actionnaires : l’Université de Strasbourg, le CNRS, l’Université de Haute-Alsace, l’Inserm, l’INSA de Strasbourg, l’ENGEES et la Caisse des Dépôts et Consignations qui porte la participation de l’État. Ses activités s’organisent autour de l’investissement dans la propriété intellectuelle, la maturation des technologies et le licensing, ainsi qu’autour de la vente de prestations de services dans le domaine de la recherche partenariale et du transfert de technologies.
www.conectus.fr/fr

Sources :  PEP-Therapy – Antoine Prestat Co-fondateur & Président Conectus Alsace – Emilie Denat-Turgis – Sce Communication

Tags: Conectus Alsace, diabète type 2, PEP-Thérapy, Unistra-InsermCategories: SANTÉ
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ipsum Praesent felis elit. Donec accumsan sed