POURQUOI UTILISER L’INDICE INSULINIQUE ?

Avant tout, rappelons que l’indice (ou index) glycémique est une classification des aliments en fonction de leur effet sur le taux de sucre dans le sang. La charge glycémique, quant-à elle, tient compte à la fois de l’indice glycémique et de la quantité absorbée d’un aliment, permettant d’avoir une idée plus précise de la quantité de sucre qui est consommée.

 

Qu’est-ce que l’indice insulinique ?

L’indice insulinique (II), ou index insulimique est une notion récente qui prend en compte l’augmentation réelle du pic d’insuline sécrétée après la consommation d’un aliment. Cette mesure vient compléter les notions d’index et de charge glycémiques. On peut dire que globalement l’indice glycémique et l’indice insulinique se recoupent. Cependant, il existe quelques exceptions et c’est là que l’indice insulinique s’avère utile : certains aliments comme les produits laitiers ou les protéines maigres peuvent provoquer une réponse insulinique disproportionnée par rapport à leur charge en glucide. L’index insulinique permet de classer ces aliments.

Par exemple, un yaourt possède un IG moyen d’environ 60 mais son indice insulinique est élevé, autour de 120 ! Le lait a un indice insulinique aussi haut que celui d’une barre chocolatée. L’index insulinique du lait ou des yaourts est élevé à cause du lactosérum (petit lait), qui est une protéine dite rapide.

Pour le cas du lactose : attention le lait sans lactose que l’on trouve dans le commerce est en fait un lait qui contient de la lactase. On n’a donc plus de lactose mais du glucose et du galactose séparés.

L’indice insulinique permet d’éviter certaines erreurs alimentaires courantes et vous renseigne sur la réponse insulinique induite par les aliments. Pour les personnes diabétiques, il permet de mieux maîtriser le taux de sucre dans le sang. Il est recommander de privilégier les aliments ayant un indice insulinique inférieur ou égal à 60. Pour information, une barre chocolatée est à 122.

 

En conclusion

L’indice insulinique, tout comme l’index et la charge glycémiques vous permettra de mieux maîtriser votre taux de sucre dans le sang. Si l’idéal est de privilégier les aliments ayant un indice insulinique égal ou inférieur à 60 attention, une observance trop rigoureuse ou obsessionnelle de cet indice peut conduire à des déficits énergétiques. Il est essentiel de toujours adapter votre alimentation à votre profil, à vos besoin et à vos tendances.

Il est important de tenir compte des conseils d’un médecin nutritionniste connaissant bien ces notions.

 

> quelques notions…

 Indice insilinique (IG)Indice glycémique (IG)Charge glycémique (CG)
Pommes de terre cuites au four100 à 1409524
Pomme de terre bouillie avec peau110 à 132659
Chips47 à 758039
Riz précuit67 à 807017
Riz long blanc67 à 916014
Riz brun complet50 à 735013
Pâtes blanches cuisson normale35 à 455513
Pâtes complètes cuisson normale25 à 32459
Pain blanc1008549
Pain complet84 à 1085024
Pain au son50 à 624518
Pop corn non sucré45 à 538554
Céréales sucrées et all bran28 à 367056
Barre muesli aux fruits secs41à 51330
Barre chocolatée type MARS107 à 1377042
Cacahuètes, cœur de palmier15 à 25202
Banane mure selon maturité76 à 8660 à 6510 à 15
Orange, fruit entier57 à 63353
Pommes et poires pas trop mures55 à 6330 à 354
Raisins secs76 à 886543
Yaourt nature ordinaire102 à 12820 à 400 à 5
Lentilles brunes44 à 68305
Poisson41 à 5900
Bœuf25 à 300
Œuf25 à 3700
Crème glacée ordinaire73 à 92359
Croissant65 à 936717

 

Tags: charge glycémique, IG, index insumimique, indice, indice insulinique, insuline, insuliniqueCategories: RÉGIMES
share TWEET PIN IT SHARE share share
Related Posts
Leave a reply

Laisser un commentaire

93776db2ab68df1641cba56b4ea9c240x